WorldSSP300 - Carrasco retrouve le chemin de la victoire

partages
commentaires
WorldSSP300 - Carrasco retrouve le chemin de la victoire
Par :
25 juin 2019 à 17:16

La Championne du monde en titre a frappé un grand coup en remontant à la deuxième place de la hiérarchie à Misano, même si le leader Manuel González a lui aussi engrangé de gros points.

Après un double podium à Jerez alors qu'elle n'avait pas fait mieux que huitième jusqu'alors cette saison, Ana Carrasco a poursuivi son ascension lors de la manche de Misano pour signer sa première victoire de la saison. Elle a pour cela dû affronter directement Manuel González, leader du championnat, livrant face à lui un combat de tous les instants durant les 13 tours de course.

Lire aussi :

Qualifié en pole position, le pilote espagnol s'est d'emblée installé aux commandes de l'épreuve devant sa compatriote, mais avant même la fin du premier tour celle-ci avait donné le ton des 25 minutes à suivre en portant une première attaque pour passer en tête. Les deux pilotes de la Ninja 400 n'allaient dès lors avoir de cesse de se rendre coup sur coup et, s'ils ont rapidement creusé un petit écart sur des poursuivants nommés Andy Verdoïa, Galang Hendra Pratama, Victor Steeman et Emanuele Vocino, ceux-ci ont eu tôt fait de recoller et d'attaquer à leur tour les leaders, avec particulièrement de réussite pour les deux premiers cités, tour à tour passés aux commandes.

Très en vue durant toute la course, après s'être qualifié à la deuxième place, le Français Andy Verdoïa s'est opposé à Manuel González jusque dans le dernier virage avant que celui-ci ait le dernier mot, tandis que Carrasco profitait d'une légère avance obtenue dans le dernier tour pour aller s'imposer. Le pilote du team BCD Yamaha MS Racing a tout de même réussi à rafler la troisième place à Hendra Pratama à la photo finish, signant ainsi son premier podium après déjà deux top 5 obtenus durant la première moitié de la saison. Steeman et la wild-card Vocino terminaient également au coude-à-coude, juste derrière.

Qualifié seulement 18e, Scott Deroue a réussi à rapidement remonter dans le top 10 avant de prendre la tête du groupe de poursuivants et de s'échapper pour terminer septième, isolé. Troisième du championnat en arrivant à Misano, Marc Garcia a eu bien moins de chance, devant se contenter de la 23e place alors qu'il se battait lui aussi dans le top 10 durant les premiers tours. Et que dire de Hugo De Cancellis, qualifié en troisième ligne, et de Jan-Ole Jahnig, en bagarre aux portes du top 10 avant d'être impliqués dans une chute collective dans le premier tour.

Lire aussi :

Tous se font déborder par Ana Carrasco au championnat. Déjà passée du 11e au sixième rang à Jerez, la lauréate de la saison 2018 remonte à la deuxième place grâce à cette victoire, désormais à égalité de points avec Scott Deroue. Il reste quatre courses pour départager tous les prétendants, dont une finale prévue au Qatar en octobre et qu'une partie du plateau devrait manquer afin de se concentrer sur les manches européennes.

Le top 5 de la course :

  1. A. Carrasco
  2. M. González +0"822
  3. A. Verdoïa +0"965
  4. G. Hendra Pratama +1"062
  5. V. Steeman +1"587
Podium : victoire pour Ana Carrasco, Kawasaki, devant Manuel Gonzalez, Kawasaki, et Andy Verdoïa, Yamaha

La manche de Misano vue par MHP Racing :

À l'instar du reste du plateau WorldSSP300, les quatre pilotes du team MHP Racing ont subi les difficultés liées à la météo, avec une première journée très chaude mais une seconde gâchée par la pluie. Dans ce contexte, Matéo Pédeneau a tout de même réussi à se qualifier directement pour la course principale, tandis que ses coéquipiers ont dû en passer par l'épreuve de rattrapage.

Romain Doré s'élançait alors de la deuxième place avec de bons espoirs de figurer dans le groupe de repêchés, cependant un mauvais départ et un contact lui ont fait manquer son objectif et, au même titre que son coéquipier Kyrian Hartmann, il n'a pas pu prendre le départ de la course principale. Enzo De La Vega, lui, a réussi à se classer troisième de cette épreuve et à obtenir un ticket pour rejoindre Matéo Pédeneau au départ de la course de dimanche. Arrivé dans l'équipe à Jerez, De La Vega a réussi à se propulser de la 33e place sur la grille à la 11e à l'arrivée, une étape importante en vue de ses futurs objectifs. Pédeneau, pour sa part, a rallié l'arrivée à la 26e position.

Enzo De la Vega (11e +14"981) : "J'ai été pointé à la huitième place à un moment, mais j'ai fait une petite erreur dans le dernier tour qui m'a fait perdre trois places. Je suis très content car on a connu des difficultés ce week-end mais l'équipe technique de Tech Solutions a travaillé au top comme d'habitude. C'est ma meilleure perf de la saison et je suis content de rapporter de gros points après avoir remonté 22 places. Mon objectif est de m'améliorer lors des qualifications et de rentrer dans le top 5 comme je l'avais fait la saison dernière. C'est faisable, mais il faut continuer à bosser."

Romain Doré (non qualifié) : "Je pars deuxième de la consolante, je me loupe et je me fais rattraper par la ligne de derrière. Je dois être dans les six premiers et au deuxième virage je me fais sortir par un concurrent. J'ai essayé de revenir, je pensais avoir le rythme pour être dans le groupe de tête mais je n'ai pas réussi à les rejoindre."

Kyrian Hartmann (non qualifié) : "En EL1 j'ai fait un très bon chrono, en 1'52, mieux que l'an passé. En EL2 je fais une petite chute de l'arrière sans conséquence et en qualif je ne réussis pas à faire mieux que 1'54 ! J'espère qu'il fera beau à Donington car depuis le début de la saison, on n'a pas eu un week-end sans eau."

Jean-Paul Boinet (président MHP Racing) : "Enzo rate de peu le top 10 mais quelle belle performance alors qu'il s'est élancé de la 33e place ! Il tournait dans les temps des premiers. Il lui reste juste à être plus efficace lors des qualifications."

Enzo de la Vega, Yamaha

Article suivant
Sans option en MotoGP, Bautista attend son renouvellement en WSBK

Article précédent

Sans option en MotoGP, Bautista attend son renouvellement en WSBK

Article suivant

Rea : "C’est malheureux pour Bautista, mais il n’est pas invincible"

Rea : "C’est malheureux pour Bautista, mais il n’est pas invincible"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Misano
Catégorie SSP300 Course
Lieu Misano World Circuit Marco Simoncelli
Auteur Léna Buffa