WorldSSP300 - Garcia, premier à faire plier González cette saison

partages
commentaires
WorldSSP300 - Garcia, premier à faire plier González cette saison
Par :
11 juin 2019 à 16:00

À l'issue d'un week-end qui mettait en jeu 50 points, et non plus 25, Manuel González sort renforcé en tête du championnat, bien qu'une première victoire lui ait échappé et que la Championne du monde en titre, Ana Carrasco, ait fait son retour sur le podium.

Après l'annulation de l'épreuve d'Imola pour cause d'intempéries, la manche de Jerez comprenait deux courses pour la catégorie WorldSSP300 et offrait donc la possibilité de marquer autant de points que ceux qui ont été mis en jeu depuis le début du championnat. Les 55 pilotes de la catégorie la plus survoltée des dérivées de la série ont donc dû faire face à un programme particulièrement intense, qui n'a pourtant pas entaché leurs performances.

Lire aussi :

Dès le premier jour, les plus rapides ont tourné sous le record de la catégorie sur la piste andalouse. Samedi, c'est également à un rythme record que Victor Steeman a signé la pole position, le Néerlandais étant par ailleurs le premier à y parvenir en sortant du Groupe B depuis que le nouveau système de qualifications a été instauré. Il devançait alors quelques grands noms de la catégorie, et notamment Marc Garcia, Champion 2017, Ana Carrasco, Championne 2018, ou encore l'actuel leader de la catégorie Manuel González et le prometteur, mais jusqu'ici malchanceux, Galang Hendra Pratama. Deux Français s'invitaient par ailleurs dans le top 10 à l'issue des qualifications, Hugo De Cancellis et Matéo Pédeneau.

Comme toujours, les courses ont offert une bonne dose de spectacle, et ce dès l'extinction des feux de la première d'entre elles. Alors que Steeman, Hendra Pratama et González notamment bataillaient pour la première place dès les premiers hectomètres, jusqu'aux derniers instants ils étaient encore 15 à former un groupe de tête fourni et s'étalant sur moins de trois secondes. Face à Scott Deroue, Ana Carrasco ou encore Manuel González, c'est Marc Garcia qui a trouvé l'ouverture pour aborder en premier la ligne droite finale et passer l'arrivée en vainqueur, devant Deroue. Carrasco complétait un podium qui réunissait alors les deux champions de la catégorie : une première ! Hendra Pratama (sixième) ou encore Steeman (12e) perdaient quant à eux de précieuses places dans le dernier tour et ne pouvaient qu'espérer se rattraper le lendemain.

Mais la deuxième course, dimanche, n'a pas été moins disputée, loin s'en faut, car si le groupe de tête s'est très légèrement détaché des poursuivants, l'épreuve s'est tout bonnement terminée à la photo-finish. La victoire s'est jouée entre cinq pilotes, tous habitués des avant-postes et toujours à la recherche d'une récompense méritée pour leurs performances : González, Carrasco, Garcia, Hendra Pratama et Steeman. Si ce dernier a été décroché d'un cheveu dans les derniers virages, ses quatre adversaires ont coupé la ligne dans le même dixième ! Particulièrement résistant, Garcia est passé tout près de l'exploit mais a tout de même cédé la victoire à González pour 19 millièmes, alors que Carrasco s'inclinait, elle, pour 48 millièmes et que Hendra Pratama héritait de la quatrième place.

Lire aussi :

À l'issue de ce week-end comptant double, González accentue donc son avance au championnat où il compte 32 points de marge sur Deroue, 38 sur Garcia et 40 sur Jahnig. Le Français Hugo De Cancellis glisse à la cinquième place mais à un point seulement de Jahnig. Quant à Carrasco, grâce à ses deux premiers podiums de la saison elle se hisse à la sixième place à 48 points du leader.

Le top 5 de la Course 1 :

  1. Marc Garcia
  2. Scott Deroue +0"054
  3. Ana Carrasco +0"113
  4. Manuel González +0"361
  5. Andy Verdoïa +0"652

Le top 5 de la Course 2 :

  1. Manuel González
  2. Marc Garcia +0"019
  3. Ana Carrasco +0"048
  4. Galang Hendra Pratama +0"100
  5. Victor Steeman +0"223
Manuel Gonzalez, Ana Carrasco, Provec Racing, Marc Garcia

La manche de Jerez vue par MHP Racing

Pour MHP Racing, le week-end de Jerez inaugurait une nouveauté de taille, la présence d'un quatrième pilote en la personne d'Enzo de la Vega. Et la nouvelle recrue n'a pas déçu, puisque l'ancien Champion de France Promosport 400, déjà classé 15e de la série mondiale l'an dernier, a marqué des points lors des deux courses andalouses en se classant 14e et 15e. Matéo Pédeneau a, lui, terminé 13e de la première course malgré un mauvais départ, puis il a chuté dans le premier tour de l'épreuve de dimanche, mais s'est sorti sans gravité de son highside.

L'équipe de Jean-Paul Boinet évolue désormais avec deux objectifs distincts : marquer des points pour De la Vega et Pédeneau, et se qualifier pour leurs deux collègues. À Jerez, la première cible est atteinte puisque six points au total ont été engrangés. Kyrian Hartmann et Romain Doré n'ont, par contre, pas pu participer aux deux courses principales. Malgré des temps prometteurs en essais, le premier cité a perdu gros en chutant en qualifications et lors de la course de rattrapage. Doré, quant à lui, a manqué de peu sa qualification lors de cette course sprint, qu'il a terminée à la huitième place.

Matéo Pédeneau (13e +2"213, puis abandon) : "J'ai un peu mal partout. J'ai été éjecté assez haut. La roue arrière a glissé en pleine accélération en troisième. Un médecin m'a ausculté et tout est OK. Je suis retombé sur les fesses et le dos alors que je ne porte pas d'airbag, accessoire qui n'est pas obligatoire dans cette catégorie. C'est dommage car j'ai pris un super départ [en Course 2] et j'ai vite gagné une place. Je suis tombé alors que j'étais en septième position. [En Course 1] j'ai raté complètement mon départ et je me suis fait enfermer. Après les deux ou trois premiers virages j'avais déjà perdu plusieurs places. Je dois bosser ça car je n'ai pas encore un très bon feeling avec l'embrayage. Je dois aussi travailler la bagarre en groupe car j'ai finalement tourné dans de bons temps et terminé à un peu plus de deux secondes du vainqueur."

Enzo de la Vega (14e +2"507, puis 15e +10"269) : "Parti 15e [dimanche], je suis arrivé 15e. J'ai cependant fait une belle course, mais ma chute au warm-up a un peu refroidi mes ardeurs... J'ai eu quelques appréhensions en début de course qui m'ont fait perdre le contact avec le bon groupe. Je prends un petit point après les deux enregistrés samedi ! Ce n'est pas ce que j'espérais, mais c'est le premier week-end avec l'écurie et cela va s'améliorer au fur et à mesure. [En Course 1] j'ai fait un bon départ, puis j'étais dans le bon groupe mais j'ai commis une petite erreur. J'ai failli tomber. J'ai perdu un peu le contact avec ceux qui étaient devant moi puis j'ai réussi à revenir. Il est vrai que j'ai roulé une seconde plus vite que lors des qualifications. Il m'a juste manqué un peu plus de confiance dans la moto pour attaquer à certains endroits."

Jean-Paul Boinet (président MHP Racing) : "Nous avons vécu un week-end plutôt positif et l'objectif va être dorénavant pour Matéo et Enzo de rentrer dans le top 10, alors que celui de Romain Doré et de Kyrian Hatmann sera de faire partie des 36 qualifiés pour les courses à venir. Les deux premiers ont les moyens d'y parvenir au vu de leurs performances en vitesse pure. Ils ont réalisé les huitième et dixième meilleurs chronos au tour lors de la course de samedi. Quant à Hartmann et Doré, ils n'ont pas démérité lors des essais, Romain ayant même été à un souffle de la qualification samedi. Un petit regret pour Matéo qui contrairement à la veille avait bien réussi son départ depuis la troisième ligne. La télémétrie nous a annoncé qu'il était sorti trop large du virage 2 et avait ouvert les gaz en grand, provoquant la perte de grip avant que le pneu raccroche brutalement. Heureusement, il ne s'est rien cassé. C'est le métier qui rentre !"

Enzo de la Vega, MHP Racing-Patrick Pons

Article suivant
Baz dans le top 10 pour son retour en WSBK

Article précédent

Baz dans le top 10 pour son retour en WSBK

Article suivant

Rea ne pense pas au championnat : "En réalité il va dans une direction"

Rea ne pense pas au championnat : "En réalité il va dans une direction"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Jerez
Catégorie SSP300 Course 2
Lieu Circuito de Jerez
Auteur Léna Buffa
Soyez le premier à recevoir toute l'actu