WorldSSP300 - Sabatucci sort vainqueur d'une manche complètement folle

partages
commentaires
WorldSSP300 - Sabatucci sort vainqueur d'une manche complètement folle
Par :
9 juil. 2019 à 09:00

La manche WorldSSP300 de Donington a connu de gros rebondissements, de nombreux pilotes parmi les habituels protagonistes ayant été frappés par des coups du sort. Celui qui en a profité s'appelle Kevin Sabatucci, qui signe sa première victoire.

Curieux départ que celui de la course de Donington pour la catégorie WorldSSP300, où seul un pilote figurait en première ligne ! Et pour cause, le poleman Ton Kawakami et son coéquipier Andy Verdoïa ont dû prendre place au fond de la grille, pénalisés pour une pression de pneus non conforme. Par ailleurs, le leader du championnat, Manuel González, a manqué la course après s'être blessé samedi. Sa dauphine Ana Carrasco est partie à la faute dès le départ, tandis que Scott Deroue et Marc Garcia, troisième et quatrième au championnat, ne se sont quant à eux pas qualifiés. Autant de prétendants à la victoire qui ont donc manqué à l'appel.

La course de Misano :

Un début de course chamboulé, certes, cependant le Français Andy Verdoïa n'a pas baissé les bras, loin de là. Parti 37e, il était déjà 11e à la fin du premier tour, cinquième deux boucles plus tard et leader au tour 6 ! À ce stade, figuraient avec lui dans le groupe de tête De Cancellis, Ieraci, Sabatucci, Hendra Pratama (seul rescapé de la première ligne), Steeman et Jahnig. Ce n'était toutefois pas la fin des rebondissements, car l'autre Français du groupe, Hugo De Cancellis, est parti à la faute en tentant de s'emparer des commandes à trois tours de l'arrivée, poussant également à la chute Ieraci lorsque celui-ci a tenté de l'éviter. Quelques instants plus tard, le nouveau leader, Jahnig, était heurté par Hendra Pratama qui tentait vainement de passer quatre pilotes d'un coup.

Avec Kalinin, revenu de nulle part dans les derniers tours, puis König et Otten qui ont fait la jonction, sept pilotes étaient encore en bagarre pour la victoire à l'approche du drapeau à damier. Épuisé par sa course, Verdoïa n'a pas réalisé qu'il restait encore un tour à boucler et a ainsi ouvert une porte à Sabatucci, qui n'en demandait pas tant ! Verdoïa est tout de même monté sur la deuxième marche du podium et il fait ainsi un bond à la quatrième place du championnat. González, Carrasco et Deroue conservent les trois premières places malgré leur score vierge, mais le Français revient à égalité mathématique des deux derniers cités, à 43 points du leader.

Jahnig et Steeman réduisent leur retard, tandis que Garcia, De Cancellis et Hendra Pratama perdent de précieux points et voient Sabatucci les rejoindre dans le top 10 du championnat. Le vainqueur de Donington devance désormais au championnat Kalinin, auteur du deuxième podium de sa carrière grâce à son excellente fin de course.

Le championnat aborde à présent une longue pause avant la prochaine manche européenne, au programme dans deux mois au Portugal. Celle-ci offrira déjà une première chance de titre à González.

Le top 5 de la course :

  1. K. Sabatucci
  2. A. Verdoïa +0"239
  3. N. Kalinin +0"447
  4. V. Steeman +0"767
  5. J. Jahnig +1"073
Andy Verdoia, Yamaha, Kevin Sabatucci, Yamaha, Nick Kalinin, Kawasaki

La manche de Donington vue par MHP Racing :

Deux des pilotes du team MHP Racing se sont particulièrement illustrés en Angleterre. Bien que partis à la faute dans un moment critique de leur phase de qualifications, Enzo De La Vega et Romain Doré ont en effet réussi à capitaliser sur la journée de samedi pour se qualifier directement pour la course de dimanche. Tous deux ont alors vu l'arrivée, avec à la clé de nouveaux points pour De la Vega, qui a rejoint l'équipe à Jerez.

Kyrian Hartmann quant à lui n'a pas été en mesure de se qualifier lors de la course de la dernière chance de samedi, à laquelle participaient plusieurs top pilotes du championnat. Matéo Pédeneau, lui, s'est blessé à la jambe et n'a pu aller au bout de son week-end.

Enzo De La Vega (14e, +18"870) : "Je suis extrêmement déçu car il y avait moyen d'aller chercher de gros points, ne serait-ce qu'une huitième place. J'étais plutôt bien parti mais j'ai été retardé dès le début par la chute d'Ana Carrasco et j'ai fait la course avec un groupe qui n'était pas très rapide mais qui m'a gêné dans mon pilotage. Je m'en veux d'avoir laissé passer tous ces points. Après les essais, j'avais d'autres ambitions pour la course."

Romain Doré (22e, +32"174) : "L'objectif, qui était de bien progresser, est atteint. Je ne m'étais pas fixé d'autres limites pour une première qualification en course. Je suis parti dans le dernier groupe et la chute d'un concurrent m'a fait perdre le contact avec ceux qui évoluaient devant. C'est dommage car on avait le même rythme et, si j'avais été en bagarre avec eux, j'aurais pu lutter pour une 15e place. Ce résultat demeure motivant pour la suite."

Kyrian Hartmann (non qualifié) : "Je me suis laissé enfermer dans le premier virage de la Last Chance Race, j'ai fait néanmoins de bons chronos puis d'un coup le groupe a accéléré et je n'ai pas pu suivre. Il faut dire que dans cette consolante il y avait de bons pilotes qui sont souvent au premier plan comme Beatriz Neila, Robert Schotman ou Scott Deroue. Je suis resté bloqué en 1'54 et eux se sont mis à tourner en 1'50. Avec la pluie j'aurais pu m'en sortir en partant cinquième, mais j'ai dû me contenter de la 13e place."

Jean-Paul Boinet (président MHP Racing) : "On engrange de l'expérience et l'objectif demeure d'entrer dans les 20 premiers en fin de saison afin de participer à la dernière course au Qatar."

Romain Dore, Team MHP Racing-Patrick Pons

Article suivant
Rea devient le nouveau leader du championnat à Donington

Article précédent

Rea devient le nouveau leader du championnat à Donington

Article suivant

Les pilotes réagissent au chaos de la Course Tissot Superpole

Les pilotes réagissent au chaos de la Course Tissot Superpole
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Donington Park
Catégorie SSP300 Course
Lieu Donington Park
Auteur Léna Buffa