WSS - Badovini en vainqueur, Khairuddin en héros

partages
commentaires
WSS - Badovini en vainqueur, Khairuddin en héros
Par :
16 mai 2016 à 16:30

La manche de Sepang a valu à Ayrton Badovini un retour remarqué à la victoire, l'Italien privant Zulfahmi Khairuddin d'un succès historique à domicile.

Podium : le vainqueur Ayrton Badovini, le deuxième Zulfahmi Khairuddin, et le troisième Gino Rea
Gino Rea, GRT Racing Team
Jules Cluzel, MV Agusta
Lorenzo Zanetti, MV Agusta
P.J. Jacobsen, Honda
P.J. Jacobsen, Honda
Lorenzo Zanetti, MV Agusta
Jules Cluzel, MV Agusta
P.J. Jacobsen, Honda
Aiden Wagner, GRT Racing Team

Le ciel commençait à se teinter d'orange lorsque la course Supersport a pris fin, dimanche à Sepang. Il faut dire qu'elle a été retardée de trois heures, la faute à un déluge comme seule en connaît cette partie du monde, qui s'est abattu sur le circuit alors que les WSS étaient installées sur la grille.

Si les conditions s'étaient quelque peu améliorées lorsque le départ a enfin pu être donné, elles étaient tout de même suffisamment différentes de celles que les pilotes avaient connues durant les deux jours d'essais pour que la hiérarchie en soit modifiée. Les spécialistes de la pluie se sont mêlés à certains des leaders habituels, donnant le rythme de cette course longtemps incertaine.

Les premiers tours ont en effet opposé six pilotes dans le groupe de tête. Le ton a d'abord été donné par l'Anglais Gino Rea, premier leader grâce à un envol parfait depuis la première ligne. Kyle Smith partait, lui, de beaucoup plus loin (15e) après un week-end complexe, mais il avait réussi à se hisser en 4e position avant la fin du premier tour et a poursuivi sa progression en dépossédant le Champion du monde en titre, Kenan Sofuoglu, de la 3e place dans la boucle suivante.

Au même moment, la star locale Zulfahmi Khairuddin faisait sensation en s'emparant des commandes au détriment de Rea. Auteur de résultats irréguliers depuis son arrivée cette saison en Mondial Supersport, le Malaisien a été transcendé par son épreuve maison et il a véritablement fait tourner la tête des spectateurs. Le local de l'épreuve (il vit à 10 km du circuit !) n'a pas quitté le top 10 de tout le week-end et s'élançait d'une prometteuse 5e place sur laquelle il a capitalisé, se défaisant de Sofuoglu et de Rea dans le 2e tour.

Dès lors, le Turc a dû concentrer ses efforts sur Ayrton Badovini, qui a fini par le passer lui aussi et par filer sans demander son reste, le laissant aux prises avec un autre des hommes forts du championnat, l'Américain PJ Jacobsen. Celui-ci, vainqueur ici-même l'an dernier, a trouvé les ressources pour semer le leader du championnat, qui a dédié sa fin de course à une bagarre contre Smith, lequel a perdu le contact avec la tête à la mi-course.

Gino Rea puis PJ Jacobsen sont parvenus à revenir au contact des leaders dans la seconde moitié de l'épreuve, pourtant ils ont assisté à la lutte pour la victoire sans parvenir à s'y mêler. Celle-ci a opposé Badovini et Khairuddin, dont chaque manœuvre était saluée par des tribunes survoltées. Longtemps leader, le Malaisien aura tenté sa chance jusqu'au bout pour résister à l'Italien, jusqu'à le passer dans le dernier virage, mais l'expérience de Badovini a fini par payer et c'est avec cinq petits centièmes de marge qu'il a été chercher la victoire, la première qu'il décroche sur la scène internationale depuis 2010. 

"La journée avait mal commencé", pointe Ayrton Badovini. "J'avais un mauvais set-up pour le sec et j'ai commencé à m'inquiéter quand il s'est mis à pleuvoir. Et puis, une fois en piste, tout est venu naturellement : le feeling avec la moto, la mentalité... Au bout de quelques tours, j'ai compris que je pourrais viser le podium, mais je ne pensais pas avoir le rythme pour pouvoir revenir sur la tête. C'est une émotion unique."

Malgré sa défaite, Khairuddin partage lui aussi le sentiment d'avoir vécu une course exceptionnelle et c'est la joie qui prédomine."C'était une course excitante et je suis un peu frustré de ne pas avoir gagné", reconnaît-il sur le site officiel du championnat. "Tout le monde ici me soutient et le public a été vraiment génial, comme en 2012 quand j'étais en MotoGP (Moto3, ndlr). Je suis très heureux de cette journée et j'ai vraiment hâte à la prochaine."

Cluzel revient de loin

Le Français Jules Cluzel poursuit une saison faite de hauts et de bas, marquée par une victoire et une deuxième place mais également de lourdes déceptions. Cette manche aurait pu s'inscrire parmi elles, néanmoins il est parvenu à sauver une 7e place qui paraissait inespérée dans les premiers tours.

"C'est dommage", juge-t-il. "On a choisi le pneu arrière intermédiaire, mais cela nous a pénalisés par rapport aux autres pilotes. J'ai perdu trop de temps dans les premiers tours alors qu'il y avait encore beaucoup d'eau en piste."

Parti de la pole position, Kenan Sofuoglu a le sentiment d'avoir joué de malchance avec de telles conditions. Il sauve néanmoins la 6e place et conserve la tête du championnat, où il compte désormais 17 points d'avance sur son coéquipier, Randy Krummenacher.

Celui-ci s'est retrouvé en grande difficulté sur cette piste très humide et il doit se contenter de la 8e place, battu notamment par Jules Cluzel. Le Français se maintient ainsi en troisième position du championnat, malgré le léger rapprochement de Kyle Smith. PJ Jacobsen fait quant à lui son retour dans le top 5 au détriment d'Alex Baldolini.

WSS - Sepang - Course

Pos. Pilote Moto  Écart
1  Ayrton Badovini Honda 33'22.944
2  Zulfahmi Khairuddin Kawasaki 0.050
3  Gino Rea MV Agusta 0.980
4  PJ Jacobsen Honda 1.250
5  Kyle Smith Honda 5.035
6  Kenan Sofuoğlu Kawasaki 8.234
7  Jules Cluzel MV Agusta 17.802
8  Randy Krummenacher Kawasaki 20.300
9  Alex Baldolini MV Agusta 21.563
10  Federico Caricasulo Honda 26.285
11  Christian Gamarino Kawasaki 34.528
12  Roberto Rolfo MV Agusta 36.763
13  Lorenzo Zanetti MV Agusta 41.450
14  Luke Stapleford Triumph 59.487
15  Hikari Okubo Honda 59.835
16  Aiden Wagner MV Agusta 1'00.234
17  Ondrej Ježek Kawasaki 1'08.221
18  Christoffer Bergman Honda 1'10.306
19  Lachlan Epis Kawasaki 1'34.536
20  Stefan Hill Honda 1'35.852
21  Nacho Calero Kawasaki 2'02.637
   Nico Terol MV Agusta Abandon
   Kevin Wahr Honda Abandon
Article suivant
Lowes se blesse au lendemain de son meilleur résultat

Article précédent

Lowes se blesse au lendemain de son meilleur résultat

Article suivant

Anthony West fait sensation pour ses débuts en WSBK

Anthony West fait sensation pour ses débuts en WSBK
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Sepang
Catégorie Supersport - Dimanche
Lieu Sepang International Circuit
Pilotes Ayrton Badovini , Zulfahmi Khairuddin
Auteur Léna Buffa