WSS - Cluzel absent, Sofuoglu ultra dominateur

L'accident de Jules Cluzel a porté un coup de massue au plateau Supersport, dominé par un Kenan Sofuoglu qui n'a jusqu'ici laissé aucune miette à la concurrence.

WSS - Cluzel absent, Sofuoglu ultra dominateur

Le pilote turc, leader du Championnat, est arrivé à Jerez affûté, prêt à en découdre pour le dernier sprint pouvant le mener à un quatrième titre. "Depuis la dernière course, j'ai beaucoup travaillé. Au cours du dernier mois, je me suis entraîné dur pratiquement chaque jour, parce qu'on approche désormais de la fin et que je veux décrocher le titre. Je suis au top de mes conditions physiques maintenant," assurait-il en arrivant.

Le travail abattu pendant l'été ne s'est pas uniquement porté sur le physique. Grâce aux efforts du team Puccetti et de Kawasaki, la moto de Kenan Sofuoglu a elle aussi reçu de nouveaux atours, notamment au niveau du moteur. Ce gain de puissance n'a pas tardé à se faire ressentir et le Turc a dominé chacune des séances disputées à ce stade du week-end de Jerez.

La pole position, une formalité

Sur une piste qui plus est favorable à la Ninja, Sofuoglu abordait les qualifications comme une formalité. Sa domination couplée à l'absence de Jules Cluzel ont réduit le suspense de cette séance. Sans surprise aucune, elle a valu au Turc une 22e pole position incontestée, la 3e cette saison.

"Avant toute chose, je dois dire que je suis désolé pour Jules Cluzel," a tenu à faire savoir Kenan Sofuoglu en entrant dans le parc fermé. "On ne se bat que sur la piste, alors je suis vraiment désolé pour lui. Je lui ai envoyé un sms hier soir, il vit un moment difficile et ne peut pas courir ici."

Je suis désolé pour Jules Cluzel. On ne se bat que sur la piste, alors je suis vraiment désolé pour lui.

Kenan Sofuoglu

"On est venu ici avec l'intention de faire de notre mieux," poursuit-il. "Je suis très content d'avoir été le plus rapide de chaque séance. Même si je n'ai pas attaqué très fort, j'ai quand même décroché la pole. Ce matin j'ai aussi fait une très bonne simulation de course. Je dois adresser un grand merci au team Puccetti et à Kawasaki parce qu'ils m'ont construit une nouvelle moto pour ce week-end et tout fonctionne bien. Je ne dis pas que l'on va aller chercher la victoire demain, mais je dis qu'on fera de notre mieux et j'espère qu'on fera du bon boulot."

Qui pour contrer Sofuoglu?

Que reste-t-il aux adversaires de Kenan Sofuoglu? Pas grand-chose, à vrai dire. Celui qui s'en sort le mieux aujourd'hui n'est autre que le coéquipier de Jules Cluzel, Lorenzo Zanetti. Il fait partie des rares pilotes à conserver une chance mathématique dans la course au titre et il a su tirer son épingle du jeu des qualifications pour se positionner derrière le Turc sur la grille.

Distancé de plus de quatre dixièmes, l'Italien peut se targuer d'avoir grillé la politesse à PJ Jacobsen, devenu l'adversaire numéro 1 de Sofuoglu dans l'optique du Championnat. Seulement septième vendredi matin, l'Américain - vainqueur pour la première fois juste avant la pause estivale - a gravi les échelons tout au long du week-end jusqu'à atteindre la première ligne de la grille de départ.

La deuxième ligne comporte quelques surprises, d'abord avec la quatrième place d'un Marco Faccani très en forme depuis le début du week-end. Le coéquipier de Sofuoglu, que l'on n'avait plus vu à pareille fête depuis un troisième temps très inhabituel lors des qualifications d'Imola, semble en passe de rééditer le top 5 obtenu à l'époque.

Auteur de deux podiums en début de saison mais quelque peu irrégulier dans la globalité, Kyle Smith tentera sa chance en s'élançant de la cinquième place. Il sera positionné devant Lucas Mahias, auteur d'un excellent week-end qui a de quoi redonner du baume au coeur du clan français.

Rendez-vous dimanche à partir de 11h40 pour 19 tours d'une course promise à Kenan Sofuoglu. A moins qu'elle ne réserve quelques surprises!

WSS - Qualifications à Jerez

 Pos. Pilote Moto  Temps/Ecart  Tours
Kenan Sofuoğlu Kawasaki 1'43.528 13
Lorenzo Zanetti MV Agusta 0.423 15
PJ Jacobsen Honda 0.584 17
Marco Faccani Kawasaki 0.595 14
Kyle Smith Honda 0.627 20
Lucas Mahias Yamaha 0.754 13
Gino Rea Honda 0.807 16
Vladimir Leonov Yamaha 0.861 19
Alex Baldolini MV Agusta 1.269 17
10  Roberto Rolfo Honda 1.408 16
11  Nicolas Terol MV Agusta 1.633 17
12  Martín Cardenas Honda 1.663 13
13  Christian Gamarino Kawasaki 1.700 17
14  Fabio Menghi Yamaha 1.858 15
15  Dominic Schmitter Kawasaki 1.982 17
16  Kevin Wahr Honda 2.216 14
17  Aiden Wagner Honda 2.406 17
18  Christian Palomares Yamaha 2.483 19
19  Marcos Ramirez Honda 2.514 17
20  Kevin Manfredi Honda 2.517 15
21  David Juhász Honda 2.811 19
22  Janos Chrobak Honda 2.908 20
23  Glenn Scott Honda 3.064 15
24  Miroslav Popov MV Agusta 3.642 13
25  Nacho Calero Honda 3.748 18
26  Nicola Morrentino MV Agusta 4.727 4
27  Sarunas Pladas Yamaha 5.421 7
partages
commentaires
Des signaux d'alerte pour Torres et Haslam

Article précédent

Des signaux d'alerte pour Torres et Haslam

Article suivant

Avant le grand jour, Kawasaki s'offre un doublé en qualifs

Avant le grand jour, Kawasaki s'offre un doublé en qualifs
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Jerez
Catégorie Supersport : Samedi
Lieu Circuito de Jerez
Pilotes Patrick Jacobsen , Kenan Sofuoglu , Lorenzo Zanetti
Équipes Puccetti Racing
Auteur Léna Buffa