WSS Course - Victoire polémique pour Kenan Sofuoglu

Dans la continuité des essais disputés à Assen depuis le début du week-end, la course de la catégorie Supersport a été rythmée par le duel opposant Kenan Sofuoglu et Jules Cluzel. C'est toutefois dans une atmosphère électrique qu'elle s'est conclue, après une victoire discutable - ou du moins discutée - du pilote turc.

Mais avant que ne s'installe le mano a mano entre les deux favoris, Kyle Smith a créé la surprise en prenant les commandes à l'extinction des feux et en conservant la première place jusqu'au troisième tour. Profitant de quelques erreurs du rookie anglais, Cluzel puis Sofuoglu ont fini par trouver l'ouverture et s'échapper.

S'il pouvait craindre la résistance de sa MV Agusta après deux abandons pour cause mécanique, le pilote français a été rassuré, elle a tenu le rythme intense de ces 18 tours de course. Toute confrontation contre Kenan Sofuoglu va toutefois au-delà d'un duel mécanique, c'est aussi une bataille mentale à mener contre un pilote à la fois très expérimenté et notoirement adepte des passages en force.

Après quelques tours d'observation, Cluzel a porté une première attaque à la fin de la 16e boucle, en faisant l'extérieur dans la chicane. Le Turc a répliqué quelques virages plus tard et tout était à refaire pour le pilote MV Agusta. Craignant d'être piégé à nouveau au tour suivant, Sofuoglu est parvenu à se protéger en tenant une trajectoire serrée dans la chicane, où Cluzel s'est fait déséquilibrer, évitant de peu la chute.

Je suis content de mon dépassement, mais déçu de son comportement

Jules Cluzel

La bagarre restait donc ouverte dans le dernier tour et chacun connaissait ses propres faiblesses et points forts, tout comme ceux de son adversaire. Au dernier passage dans la chicane, c'est cette fois à l'intérieur que Cluzel a tenté de prendre l'avantage, une manoeuvre face à laquelle Sofuoglu a résisté en décroisant. Les deux hommes se sont touchés et, en maintenant sa ligne coûte que coûte, c'est Sofuoglu qui a conservé l'avantage, tandis que Cluzel passait dans l'herbe.

L'action était pour le moins musclée, mais a été jugée conforme par les commissaires qui n'ont pas tardé à confirmer la victoire de Kenan Sofuoglu devant Jules Cluzel. Très en colère, le Français n'a pas mâché ses mots sitôt descendu de sa machine. "Il a fait un truc de dingue, digne de Kenan," a-t-il accusé. "J'adore la course et j'adore la bagarre mais je trouve que c'est injuste, un peu dingue."

"C'était une course assez intense," poursuit Cluzel. "J'étais assez à l'aise derrière Kenan, je manquais un peu de grip dans la partie rapide mais j'étais beaucoup mieux que lui en vitesse de passage. J'ai donc réussi à rester derrière lui. J'ai attendu la fin et j'ai réussi à le passer alors que j'avais fait une erreur dans le tour précédent, où j'avais perdu une seconde. Je suis content de mon dépassement mais je suis déçu de son comportement : il m'est carrément rentré dedans et j'ai dû couper les gaz. C'était beau, mais je pense que pour le futur il faudrait qu'il se calme un peu, parce que ça va me donner envie d'avoir ce genre d'agressivité."

Kenan Sofuoglu se dit, lui, convaincu d'avoir fait ce qu'il fallait pour s'imposer : "Cette course n'a pas été facile, mais j'avais le rythme pour la gagner. Je savais que Jules ne pouvait tout simplement pas me suivre et qu'il essaierait tout ce qu'il pourrait. Dans la dernière chicane, j'ai pris une trajectoire très serrée. Je savais que, s'il essayait, il allait manquer le virage et il l'a bel et bien manqué. La porte était donc ouverte pour moi, mais il a essayé de me la fermer. Je n'allais pas couper les gaz, je voulais mon accélération à ce moment-là, et j'ai dû le toucher. Je pense qu'il est déçu parce qu'il a perdu la course, c'est pour ça."

Après les abandons de Cluzel en Thaïlande et de Wilairot à Aragón, c'est la première fois depuis le début de la saison que le leader du Championnat parvient à rallier l'arrivée de la course suivant sa prise de pouvoir. C'est également la première fois cette année qu'un pilote remporte deux course en Supersport. "On est en route pour le titre. On est de plus en plus forts jour après jour," se félicite Sofuoglu.

Kyle Smith frôle la deuxième place

Tandis que Sofuoglu et Cluzel se disputaient la victoire, Smith et Jacobsen se sont battus en duel pour la troisième place. L'Américain a tenu le rythme des hommes de tête dans les premiers tours, puis il a momentanément pris l'avantage sur Smith une fois que celui-ci avait été semé par les deux prétendants à la victoire.

Sur la durée de la course, l'Anglais s'est démarqué, confirmant tour après tour les progrès accomplis depuis l'entame du week-end. Sa belle performance lui a permis de se détacher de PJ Jacobsen de quelques dixièmes, suffisants pour ne plus être inquiété dans les derniers tours. Il a même failli être récompensé par la deuxième place, voyant Cluzel sortir de piste dans le dernier virage. Il termine finalement dans la roue du Français, avec une deuxième arrivée consécutive sur le podium.

Roby Rolfo marque les points de la cinquième place, au détriment de Lorenzo Zanetti et de Lucas Mahias. Vient ensuite Marco Faccani, puis Alex Baldolini, une nouvelle fois auteur d'une course solide.

Vainqueur en Thaïlande, Ratthapark Wilairot a dû passer par les stands à cause d'un problème mécanique.

Après les quatre premières manches de la saison, Kenan Sofuoglu conserve donc la tête du Championnat et possède 25 points d'avance sur PJ Jacobsen. Jules Cluzel revient au troisième rang, à égalité de points de Kyle Smith, soit à 35 points tu leader.

 

WSS - Classement course à Assen :

Pos Pilote Moto Temps Tours
1 Kenan Sofuoğlu Kawasaki ZX-6R 29'44''434 18
2 Jules Cluzel MV Agusta F3 675 29'45''313 18
3 Kyle David Smith Honda CBR600RR 29'45''342 18
4 PJ Jacobsen Kawasaki ZX-6R 29'47''847 18
5 Roberto Rolfo Honda CBR600RR 29'58''402 18
6 Lorenzo Zanetti MV Agusta F3 675 29'59''527 18
7 Lucas Mahias Kawasaki ZX-6R 30'03''355 18
8 Marco Faccani Kawasaki ZX-6R 30'07''382 18
9 Alex Baldolini MV Agusta F3 675 30'11''708 18
10 Riccardo Russo Honda CBR600RR 30'11''788 18
11 Martín Cardenas Honda CBR600RR 30'11''922 18
12 Fabio Menghi Yamaha YZF-R6 30'16''490 18
13 Dominic Schmitter Kawasaki ZX-6R 30'28''951 18
14 Gino Rea Honda CBR600RR 30'32''021 18
15 Luigi Morciano Honda CBR600RR 30'46''432 18
16 Kieran Clarke Honda CBR600RR 30'46''485 18
17 Nacho Calero Honda CBR600RR 31'00''271 18
18 Javier Iturrioz Kawasaki ZX-6R 29'51''824 17
19 Ratthapark Wilairot Honda CBR600RR 30'03''480 16
  Kevin Wahr Honda CBR600RR 20'08''834 12
  Christian Gamarino Kawasaki ZX-6R 20'08''700 12
  Glenn Scott Honda CBR600RR 15'46''229 9

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WSBK
Événement Assen
Sous-évènement Supersport : Course
Circuit Assen
Pilotes Kenan Sofuoglu , David Smith , Roberto Rolfo , Alex Baldolini , Kieran Clarke , Martin Cardenas , Jules Cluzel , Lorenzo Zanetti , Lucas Mahias , Gino Rea , Kyle Smith , Marco Faccani , Riccardo Russo , Dominic Schmitter
Type d'article Résumé de course
Tags assen, course, supersport, wss