WSS - Jules Cluzel "se lâche" et décroche une nouvelle pole

Jules Cluzel poursuivra le combat tant que l'avance prise par Kenan Sofuoglu - 40 points à ce jour - n'aura pas définitivement décidé du dénouement du Championnat du Monde Supersport 2015. Le Français ne lâche rien et, pour la sixième fois en sept courses, il s'élancera dimanche de la pole position, à Misano.

Une pole dont le record a été battu par trois hommes, trois prétendants à la victoire qui se sont affirmés dès les premiers essais. Cluzel et PJ Jacobsen étaient hier soir co-leaders, avec seulement 0.081s d'avance sur Sofuoglu. Ils se sont maintenus en tête ce matin, avec cet fois un avantage pour l'Américain et 89 millièmes d'écart entre les trois hommes.

En qualifications, ce fut une autre affaire. Si les noms des leaders sont restés inchangés, les écarts se sont creusés au gré des attaques et c'est finalement avec près d'une demi-seconde de marge que Jules Cluzel a eu le dernier mot.

Par chance, mon équipe a trouvé des solutions assez exceptionnelles pour mon dernier run et j'ai pu me lâcher. Mon chrono n'en a été que meilleur.

Jules Cluzel

"Un week-end très compliqué," commente le pilote MV Agusta. "Je n'ai jamais retrouvé le feeling que l'on a eu pendant les essais de la semaine dernière. C'était assez étrange. Par chance, mon équipe a trouvé des solutions assez exceptionnelles pour mon dernier run, c'est alors redevenu normal et j'ai pu me lâcher. Vu que je prenais du plaisir, je pense que le chrono n'en a été que meilleur. Je suis confiant pour demain et j'ai hâte de faire la course!"

Cette saison, Cluzel est parvenu à transformer deux de ses précédentes pole positions en victoire, à Phillip Island au mois de février et plus récemment à Portimão, mais c'est surtout sur le doublé pole-victoire réalisé ici-même l'an dernier qu'il tentera de s'inspirer demain, à l'heure où s'éteindront les feux de départ.

Deux rivaux... ou plus?

Après avoir réduit de cinq points son retard sur Sofuoglu en s'imposant au Portugal il y a deux semaines, le Français compte fêter un nouveau succès en Italie. Il sait néanmoins que son adversaire a de la ressource et qu'il ne peut en aucun cas être sous-estimé.

"J'aurais été surpris d'être en pole position. Mais je suis content parce que l'équipe a fait un changement pour les qualifications. Ma moto est vraiment très compétitive à l'heure actuelle," juge le pilote turc, convaincu d'avoir son mot à dire en conditions de course : "Je sais qu'on est très bons en pneus usés et maintenant que la moto s'est améliorée, elle sera très bonne pour la course." Sofuoglu s'attend à avoir de la concurrence en course, avec Cluzel mais aussi avec Jacobsen. "Ce qui est bien, c'est que j'y suis prêt!" annonce-t-il clairement.

Jacobsen confirme quant à lui avoir parfaitement pris ses marques au guidon de la Honda de l'équipe Core Motorsport Thailand, qu'il a rejointe depuis le retrait du team Intermoto Ponyexpres suite à la disparition de son propriétaire. Très satisfait par la compétitivité de la moto, il a néanmoins connu des soucis en course à Portimão qui l'ont contraint à se satisfaire d'une troisième place, ce qu'il tentera d'améliorer demain.

Il devra tenir garde à ses arrières, et notamment à Lorenzo Zanetti, coéquipier de Jules Cluzel, et à Gino Rea, au guidon d'un autre CBR600. Très incisifs en qualifications, ils ont prouvé à plusieurs reprises cette saison qu'ils pouvaient jouer les trouble-fêtes et s'inviter sur le podium.

C'est également le niveau visé par Kyle Smith, qui ne doit sa sixième place au Championnat qu'à l'irrégularité de sa présence à l'arrivée. Il faudra surveiller l'Anglais lorsque sera donné le départ de la course, car il a subi deux chutes ce week-end et notamment une en qualifications qui lui fait hériter de la onzième position seulement sur la grille.

Les chutes ont été nombreuses en qualifications, et parfois violentes à l'image du highside subi par Marco Faccani, coéquipier de Kenan Sofuoglu. Les 23 pilotes de la catégorie Supersport devraient néanmoins être au départ de la course, dimanche à 11h40.

WSS - Les qualifications de Misano

Pos. Pilote Moto  Chrono/Ecart  Tours
Jules Cluzel MV Agusta 1'37.482  16
Kenan Sofuoğlu Kawasaki 0.473 17
PJ Jacobsen Honda 0.584 16
Lorenzo Zanetti MV Agusta 1.176 16
Gino Rea Honda 1.374 18
Fabio Menghi Yamaha 1.483 17
Alex Baldolini MV Agusta 1.634 18
Roberto Rolfo Honda 1.719 16
Christian Gamarino Kawasaki 1.930 15
10  Kevin Wahr Honda 1.998 16
11  Kyle David Smith Honda 1.998 5
12  Marco Faccani Kawasaki 2.017 2
13  Riccardo Russo Honda 2.296 18
14  Martín Cardenas Honda 2.565 15
15  Glenn Scott Honda 2.721 21
16  Alexey Ivanov Yamaha 2.990 12
17  Dominic Schmitter Kawasaki 3.052 18
18  Marcos Ramirez Honda 3.097 17
19  David Juhász Honda 3.564 19
20  Kevin Manfredi Honda 3.747 18
21  Nacho Calero Honda 4.032 20
22  Janos Chrobak Honda 4.407 6
23  Flavio Ferroni Kawasaki 4.794 22
A propos de cet article
Séries WSBK
Événement Misano
Sous-évènement Supersport : Samedi
Circuit Misano
Pilotes Kenan Sofuoglu , PJ Jacobsen , Jules Cluzel
Équipes MV Agusta , Puccetti Racing
Type d'article Résumé de qualifications
Tags jules cluzel, kenan sofuoglu, misano, pj jacobsen, pole position, qualifications, supersport, wsbk