WSS - Kenan Sofuoglu se rapproche du titre

Le week-end Supersport de Jerez aura été riche en émotions, avec la blessure qui a mis Jules Cluzel sur la touche dès la première journée.

WSS - Kenan Sofuoglu se rapproche du titre

Kenan Sofuoglu a su profiter de l'absence de son rival, tout autant que des mises à jour de sa machine, pour dominer cette épreuve de la tête et des épaules. Sans surprise, il a remporté dimanche sa cinquième victoire de la saison, la trente-deuxième de sa carrière.

Qualifié en pole position, le Turc a pris le meilleur départ et filé vers le succès sans demander son reste. Si son avance sur son plus proche poursuivant n'a jamais dépassé les 2.5s, il a remporté cette épreuve d'autorité, sans laisser entrevoir à quiconque la possibilité de le déposséder de ce succès.

"La piste était très chaude aujourd'hui, mais je savais que cette course était très importante pour moi et je devais marquer le maximum de points. Je savais que je ne pouvais pas me permettre de chuter," explique-t-il. "Je savais qu'on était bons en pneus usés. Je me suis creusé une avance d'environ une seconde et, quand Jacobsen s'est un peu rapproché, j'ai recommencé à attaquer. Quand j'ai eu une marge de deux secondes, j'ai juste essayé de maintenir mon avance et de rester sur mes roues."

Jacobsen s'affirme en dauphin

A la hauteur de son nouveau statut de dauphin, PJ Jacobsen est allé chercher la deuxième place sur la ligne d'arrivée en prenant immédiatement l'avantage sur Lorenzo Zanetti, puis en se détachant irrémédiablement. Ce fut donc une course plutôt isolée pour l'Italien, qui perd aujourd'hui ses chances mathématiques de titre malgré un troisième podium consécutif.

Dans le second groupe, Kyle Smith s'est distingué en allant chercher la quatrième position. Après s'être défait de Marco Faccani - qui finira sixième - l'Anglais s'est offert un beau duel contre Nico Terol, qu'il a remporté. L'Espagnol termine tout de même à une cinquième place plus qu'honorable, au lendemain de son arrivée inopinée en remplacement de Jules Cluzel.

Alex Baldolini a confirmé la tendance affichée durant toute la saison en se maintenant jusqu'au bout au septième rang, tentant en vain de rejoindre Faccani. Derrière l'ancien pilote de Grands Prix, le trou était abyssal.

Quid de Lucas Mahias? Très bien qualifié, le Français s'est élancé avec le groupe de tête avant de perdre tout espoir dès le deuxième tour. En proie à un problème technique, il s'est vu contraint de stopper sa course en urgence, risquant le contact au beau milieu de son groupe. "Pour gagner des courses, il faut une bonne moto, un bon team, un pilote bien dans sa tête et un petit soupçon de chance... Aujourd'hui seule la chance me manque," regrette le pilote de la R6.

On notera encore les chutes de Gino Rea et Vladimir Leonov, deux des animateurs des essais, qui auraient pu prétendre à la quatrième place.

Le titre à Magny-Cours?

Au Championnat, Kenan Sofuoglu compte à présent 33 points d'avance sur PJ Jacobsen et pourrait donc rafler le titre dès la prochaine manche, à Magny-Cours dans deux semaines. "Ce qui a été difficile pendant la course c'est que je savais que je ne devais pas faire la moindre erreur : une faute pouvait me coûter le titre, tandis qu'un bon résultat signifiait que je l'avais pratiquement en poche," résume-t-il sur le site officiel du Championnat.

"Si Jules était ici, ce pourrait être plus compliqué," ajoute-t-il, fair-play. "Je suis vraiment désolé pour lui, il fait parti des personnes qui méritent le titre. (...) Parfois la vie nous réserve des moments très difficiles et c'est son cas aujourd'hui. Je suis vraiment désolé pour lui et pour son team."

WSS - Classement de la course à Jerez

Pos. Pilote Moto Ecarts
1 Kenan Sofuoğlu Kawasaki  
2 PJ Jacobsen Honda 1.037
3 Lorenzo Zanetti MV Agusta 2.020
4 Kyle Smith Honda 3.561
5 Nicolas Terol MV Agusta 7.777
6 Marco Faccani Kawasaki 11.391
7 Alex Baldolini MV Agusta 16.822
8 Christian Gamarino Kawasaki 28.339
9 Kevin Wahr Honda 29.997
10 Roberto Rolfo Honda 31.822
11 Dominic Schmitter Kawasaki 41.505
12 Marcos Ramirez Honda 41.840
13 Aiden Wagner Honda 41.967
14 Martín Cardenas Honda 47.343
15 Janos Chrobak Honda 47.582
16 Glenn Scott Honda 50.863
17 Christian Palomares Yamaha 55.798
18 Miroslav Popov MV Agusta 55.827
19 David Juhász Honda 1'00.942
20 Nacho Calero Honda 1'16.337
21 Sarunas Pladas Yamaha 1'39.171
  Kevin Manfredi Honda Abandon
  Vladimir Leonov Yamaha Abandon
  Gino Rea Honda Abandon
  Fabio Menghi Yamaha Abandon
  Lucas Mahias Yamaha Abandon
  Nicola Morrentino MV Agusta Pas au départ
  Jules Cluzel MV Agusta Forfait
partages
commentaires
Chaz Davies pensait qu'il aurait du mal à gagner à Jerez

Article précédent

Chaz Davies pensait qu'il aurait du mal à gagner à Jerez

Article suivant

Tom Sykes entre victoire et défaite à Jerez

Tom Sykes entre victoire et défaite à Jerez
Charger les commentaires