WSS - Sofuoglu monte en puissance !

L’épreuve Supersport d’Aragón voit pour la première fois cette saison s’imposer son Champion en titre, Kenan Sofuoglu, auteur d’un week-end parfait lui permettant de prendre la 2e place au Championnat du monde.

WSS - Sofuoglu monte en puissance !
Podium : le deuxième, Randy Krummenacher, Puccetti Racing Kawasaki, le vainqueur Kenan Sofuoglu, Puccetti Racing Kawasaki, et le troisième, Nicolas Terol, MV Agusta
Kenan Sofuoglu, Puccetti Racing Kawasaki
Jules Cluzel, MV Agusta
Jules Cluzel, MV Agusta
Kenan Sofuoglu, Puccetti Racing Kawasaki
Randy Krummenacher, Puccetti Racing Kawasaki
Nicolas Terol, MV Agusta
Randy Krummenacher, Puccetti Racing Kawasaki

Auteur d’une nouvelle pole dominatrice, la seconde cette saison, le Turc et son numéro 1 se devaient d’entamer le retour en Europe avec une victoire. Second des qualifications espagnoles, juste devant la MV Agusta du Français Jules Cluzel, la surprise Randy Krummenacher s’est transformée en valeur sûre pour le clan Kawasaki, ainsi que pour le Championnat.

Mais la principale nouveauté de ce 3e round de la saison fut justement d’observer une nouvelle grille de départ. Les pilotes de cette catégorie des 600 cm3, participant au désormais défunt Championnat Superstock, peuvent maintenant rejoindre le rang du mondial sur les épreuves européennes. L’effet pour le Supersport est d’observer une dizaine de motos supplémentaires, 34 précisément en Aragón, avec ce sentiment de retrouver l’ambiance du début des années 2000, mais aussi la crainte d’un trafic important et l’inexpérience de certains pilotes.

Dès le début d’une course de 16 tours, Sofuoglu a affiché sa volonté d’imposer son rythme avec un départ parfait, que l’Américain P.J. Jacobsen a tenté de suivre. La prestation du pilote Honda fut de courte durée, une chute rapide envoyant sa CBR dans une série de tonneaux spectaculaires dès le virage n°2, après qu’il ait perdu l’adhérence sur l’avant de sa machine. Le premier virage avait, quant à lui, été le théâtre de plusieurs chutes dans le peloton.

Devant, les deux Kawasaki ont pris la mesure de la course avec les deux MV Agusta dans leur sillage. Cluzel, 3e, perdait un peu de terrain face au do Kawasaki mais réussissait à se débarrasser de ses poursuivants sur un début de course très intense, et des premiers tours de roue cruciaux pour développer une course solide.

Après 5 tours, la méthode Sofuoglu s’imposait à tous reléguant les ambitions d’un Krummenacher, posté à la seconde place, à défendre son bien face à deux MV Agusta de Jules Cluzel et Alex Baldolini. La bataille à 3 pour cette seconde place offrit des échanges et des freinages parfaits, mais au cap de la mi-course le Français connut des soucis avec l’avant de sa monture sur les phases de freinage, écartant du même coup sa trajectoire et perdant ainsi de précieuses places. Pour Baldolini, ce fut la mécanique qui décida pour lui, le contraignant à abandonner.

Nico Terol brille à domicile

La vraie surprise de cette course est à mettre au crédit de l’ex-pilote de Grands Prix et Superbike Nico Terol. ‎Connaissant les mêmes problèmes que Cluzel sur une MV Agusta identique, Terol réussit à se consolider une place dans le top 3 pour aller décrocher son premier podium dans la discipline. Sur la fin de course, Jules Cluzel put revenir en 4e position derrière un Terol hors de portée, tout comme ce podium espagnol.

Kawasaki réalise son premier doublé de la saison avec ses deux pilotes désormais en tête du Championnat. "J’ai perdu beaucoup de points en Australie et je récupère bien au Championnat", analyse Sofuoglu sur le site officiel du WSBK. "On a fait un gros travail avec les pneus usés dès vendredi ce qui a été déterminant pour la course. Je pense qu’on a fait du bon travail, et je me sens prêt à (re)prendre les commandes du Championnat."

C’est donc à Nico Terol que revient la place du premier pilote MV Agusta. "Ce podium est aussi intense que ma victoire en Moto2, spécialement ici devant mon public", témoigne l'Espagnol sur le site officiel. "Nous sommes une petite équipe et tout le monde travaille fort, la transition n’a pas été évidente pour moi après deux saisons difficiles et une nouvelle moto à découvrir. Les deux premières courses n’ont pas été évidentes, mais nous savions que le championnat commencerait ici. C’est une très bonne motivation."

Quant à Cluzel, il marque de précieux points et maintient sa 3e place au Championnat. "La course a été difficile, mais je m'y attendais", commente-t-il. "J'ai fait le maximum en course et j'ai essayé de monter sur le podium, mais je manquais vraiment de grip. Il nous faut désormais comprendre pourquoi. Je suis content, malgré tout, parce que je rapporte de gros points et que je reste troisième au championnat."

Le prochain rendez-vous d’Assen devrait promettre une intensité de même niveau, et surtout à P.J. Jacobsen de se racheter au cours d’une épreuve à domicile pour son équipe.

WSS - Aragón - Course

Pos. Pilote  Moto   Écart
1  Kenan Sofuoğlu Kawasaki 30'58.615
2  Randy Krummenacher Kawasaki 1.486
3  Nicolas Terol MV Agusta 2.943
4  Jules Cluzel MV Agusta 3.838
5  Alessandro Zaccone Kawasaki 4.106
6  Axel Bassani Kawasaki 4.177
7  Federico Caricasulo Honda 9.059
8  Zulfahmi Khairuddin Kawasaki 11.036
9  Kevin Wahr Honda 18.095
10  Christian Gamarino Kawasaki 18.150
11  Kyle Smith Honda 18.155
12  Kyle Ryde Yamaha 18.552
13  Ilya Mikhalchik Kawasaki 18.815
14  Ondrej Ježek Kawasaki 20.984
15  Nacho Calero Kawasaki 40.449
16  Hikari Okubo Honda 53.750
17  Janos Chrobak MV Agusta 57.137
18  Loris Cresson Kawasaki 59.108
19  Davide Stirpe Honda 1'08.011
20  Christopher Gobbi Yamaha 1'10.494
21  Lachlan Epis Kawasaki 1'30.327
22  Braeden Ortt Honda 1 tour
Ab.
 Stefan Hill Honda  
Ab.  Alex Baldolini MV Agusta  
Ab.  Lorenzo Zanetti MV Agusta  
Ab.  Angelo Licciardi Kawasaki  
Ab.  Cedric Tangre Suzuki  
Ab.  Javier Orellana Honda  
Ab.  PJ Jacobsen Honda  
Ab.  Gino Rea MV Agusta  
Ab.  Roberto Rolfo MV Agusta  
Ab.  Aiden Wagner MV Agusta  
Ab.  Alexey Ivanov Yamaha  
Ab.  Hiromichi Kunikawa Kawasaki  
Ab.  Glenn Scott Honda  
partages
commentaires
Kawasaki s’en sort bien

Article précédent

Kawasaki s’en sort bien

Article suivant

Hayden contraint à l'abandon sur problème mécanique

Hayden contraint à l'abandon sur problème mécanique
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Aragon
Catégorie Supersport - Dimanche
Lieu MotorLand Aragón
Pilotes Jules Cluzel , Kenan Sofuoglu , Randy Krummenacher , Nicolas Terol