Yamaha : un projet Superbike "arrivé à maturité"

partages
commentaires
Yamaha : un projet Superbike "arrivé à maturité"
Par :
14 févr. 2019 à 08:48

Après cinq années de travail, Yamaha a mené à bien son projet en Superbike et entend décrocher des résultats probants en 2019 avec ses quatre pilotes.

En 2019, il va falloir compter sur Yamaha ! C’est ce qu’a annoncé Andrea Dosoli en préambule de la saison à venir. Directeur course pour Yamaha Motor Europe, l’Italien est en effet très fier de l’achèvement du projet du constructeur japonais en Superbike et il compte sur ses pilotes pour arriver au sommet en 2019.

Lire aussi :

Une structure "plateforme"

Depuis son retour dans le Championnat du monde Superbike en 2016 après cinq années d’absence, Yamaha a travaillé dur afin de mener à bien un projet de taille : être présent dans toutes les catégories afin de servir de structure de "plateforme" à ses pilotes. Il aura fallu toutes ces années pour que ce projet arrive enfin à son terme, aux yeux de son responsable.

"En 2019 nous pouvons avoir un état d’esprit positif", a expliqué Andrea Dosoli au site officiel WSBK en marge de la conférence de presse de Yamaha Motorsports. "En Supersport 300, nous attendons que les nouvelles réglementations rééquilibrent les performances afin que nous soyons de nouveau compétitifs, en 600cc nous avons un duo de pilotes fort et notre projet Superbike a atteint sa maturité. Nous avons doublé le nombre de nos pilotes, nous avons une équipe 'rookie' qui servira au meilleur pilote de Supersport donc nous pouvons clairement dire que nous avons finalisé ce programme d’ascension pour les pilotes."

"Nous sommes compétitifs dans les trois catégories et c’est très important pour nous car le Superbike est une plateforme pour les pilotes qui peuvent ainsi y grandir. Nous sommes en mesure de leur fournir des motos et des équipes compétitives dans toutes les catégories."

Mieux qu’un top 3 en 2019

Bien évidemment, si Yamaha est très engagé en Supersport et en Supersport 300, le Superbike reste sa priorité. En 2018, le constructeur japonais a terminé sur la troisième marche du podium au classement des pilotes grâce aux belles performances de Michael van der Mark, sans oublier celles d’Alex Lowes. Tous deux ont franchi un cap en remportant leur première victoire, mais leur irrégularité a également posé problème. Yamaha attend donc plus d’eux en 2019.

"Notre programme Superbike est désormais mûr pour que nous décrochions de meilleurs résultats que ceux de l’an dernier", a poursuivi Dosoli. "Nous avons remporté trois courses et terminé troisièmes du championnat, mais nous avons connu trop de hauts et de bas. Nous voudrions donc améliorer la régularité de nos performances et pour ce faire nous avons amélioré notre moto."

S’il y a bien un pilote qui est motivé, c’est Alex Lowes. Impressionnant lors des tests de ce début d’année, il est le seul à être parvenu à rouler au niveau de Jonathan Rea et de sa Kawasaki. Excellent second, il aborde la première course de la saison avec beaucoup de décontraction. "Je me sens très bien. La préparation de cet hiver s’est bien déroulée pour moi et l’équipe a fait de l’excellent travail avec la moto", a-t-il déclaré. "Je suis très positif à l’approche de la première course. Jusqu’ici cela a été fantastique."

Sixième au classement général en 2018 et boosté par ses résultats aux tests, l’Anglais vise haut : "Comme toujours, mon objectif est de terminer dans le top 3 du championnat et de me battre pour le podium à chaque course tout en visant plus de victoires."

Lire aussi :

De son côté, Michael van der Mark a rencontré plus de difficultés durant les tests et n’a terminé que septième à Jerez et cinquième à Portimão. Pas de quoi s’inquiéter, néanmoins le Néerlandais se montre prudent sur ses objectifs de l’année, à l’inverse de Dosoli et de Lowes : "L’an dernier nous avons obtenu un bon résultat et je pense que pour cette année notre objectif est de nous battre pour le podium chaque week-end. Nous voulons nous battre pour le titre mais nous devons avant tout progresser."

En plus de Lowes et de van der Mark dans sa structure officielle, Yamaha comptera sur une équipe nouvelle inscrite en WSBK, le GRT Racing Team, qui engage Marco Melandri et Sandro Cortese. Forte de quatre pilotes, la marque aux diapasons entend bien accélérer la cadence et voir les résultats arriver. "Bien entendu, avoir les retours de quatre pilotes va nous aider et nous espérons que cela permettra d’accélérer le développement. Comme je l’ai dit, cette équipe est une opportunité pour les pilotes d’avoir une chance d’arriver en catégorie reine et d’y acquérir de l’expérience sans pression", a conclu Dosoli.

 
Article suivant
Bautista et la Ducati V4 R doivent "encore progresser"

Article précédent

Bautista et la Ducati V4 R doivent "encore progresser"

Article suivant

Honda présente la moto de son retour officiel en Superbike

Honda présente la moto de son retour officiel en Superbike
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Pilotes Marco Melandri , Alex Lowes , Michael van der Mark , Sandro Cortese
Équipes Yamaha Pata
Auteur Charlotte Guerdoux