WRC
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
C
Bahrain
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
10 Heures
:
03 Minutes
:
43 Secondes
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto3
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto2
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Formule E
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
35 jours
FIA F2
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
ELMS
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WTCR
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
13 déc.
-
15 déc.
Prochain événement dans
22 Heures
:
03 Minutes
:
43 Secondes

Après sa déroute en Argentine, le clan Lada cherche à comprendre

partages
commentaires
Après sa déroute en Argentine, le clan Lada cherche à comprendre
Par :
, Motorsport.com Switzerland
13 août 2016 à 08:35

Totalement distancée en qualifications et en course à Termas de Rio Hondo, l'équipe Lada s'interroge sur le manque de performance des trois Vesta en terre argentine.

Nicky Catsburg, LADA Sport Rosneft, Lada Vesta, Hugo Valente, LADA Sport Rosneft, Lada Vesta, Gabriele Tarquini, LADA Sport Rosneft, Lada Vesta en MAC3.
Gabriele Tarquini, LADA Sport Rosneft, Lada Vesta
Nicky Catsburg, LADA Sport Rosneft, Lada Vesta, Hugo Valente, LADA Sport Rosneft, Lada Vesta, Gabriele Tarquini, LADA Sport Rosneft, Lada Vesta en MAC3.
Nicky Catsburg, LADA Sport Rosneft, Lada Vesta
Hugo Valente, LADA Sport Rosneft, Lada Vesta
Hugo Valente, LADA Sport Rosneft, Lada Vesta
Nicky Catsburg, LADA Sport Rosneft, Lada Vesta, Hugo Valente, LADA Sport Rosneft, Lada Vesta, Gabriele Tarquini, LADA Sport Rosneft, Lada Vesta en MAC3.
Nicky Catsburg, LADA Sport Rosneft, Lada Vesta, Hugo Valente, LADA Sport Rosneft, Lada Vesta, Gabriele Tarquini, LADA Sport Rosneft, Lada Vesta après MAC3.
Hugo Valente, LADA Sport Rosneft, Lada Vesta

Si les Lada Vesta avaient survolé la concurrence en juin sur le Moscow Raceway, offrant à la Vesta ses tous premiers succès en WTCC avec Gabriele Tarquini puis Nick Catsburg, le weekend argentin s'est apparenté à un long chemin de croix pour la structure russe. 

Si Lada a encore fait illusion lors des EL1, avec le quatrième meilleur chrono pour Gabriele Tarquini, tout de même déjà à 1,2 seconde du meilleur chrono alors signé par la Chevrolet d'Esteban Guerrieri, les Vesta voyaient leurs performances stagner, alors que l'ensemble du plateau améliorait. Résultat : le meilleur pilote Lada des EL2, Nick Catsburg, se positionnait à 1,5 secondes du même Guerrieri, mais son chrono le faisait cette fois chuter au 12e rang de la hiérarchie, alors que Tarquini et Hugo Valente devaient se contenter des 13e et 15e rangs. 

La descente aux enfers se poursuivait pour Lada lors des qualifications où, pour la première fois, aucune des trois Vesta n'était capable de passer le cap de Q1, avec les 13e, 14e et 15e positions respectives pour Valente, Catsburg et Tarquini. 

Lors de la course d'ouverture, Catsburg et Tarquini échouaient à des lointains 13e et 14e rangs, avant de se classer 12e et 13e de la course principale. Quant à Hugo Valente, le Français était contraint à l'abandon par deux fois (problème moteur dans la première manche, crevaison dans la seconde). 

Un weekend noir pour l'équipe Lada, qui veut maintenant tirer les enseignements de cette déroute. 

"Nous devons vraiment analyser ce week-end dans les moindres détails", commente Shapovalov, directeur de l'équipe Lada WTCC. "Il est difficile de comprendre ce qui a affecté nos performances. La piste, le lest, et la vitesse de pointe des autres concurrents, ajoutés aux soucis qui nous ont affecté, ont amplifié la différence sur les temps au tour. Bien sûr, nous avons trouvé des choses au long du week-end, nous allons donc travailler là-dessus, et voir comment les choses se présentent sur les autres circuits". 

Je pense que nous étions meilleurs que nos résultats ne l'ont montré.

Gabriele Tarquini.

"Je pense que nous étions meilleurs que nos résultats ne l'ont montré", tempère de son côté Gabriele Tarquini. "Nous avons connu une mauvaise qualification, et cela nous a repoussé en fond de grille, et de là c'est toujours difficile. Je pense que nous avions probablement de quoi faire un top 10. Ok, pas de quoi nous battre pour le podium cette fois, mais mieux que ce que nous avons montré". 

Mauvaise affaire également au championnat pour Nick Catsburg, deuxième après Moscou, puis troisième après Vila Real, et qui chute au septième rang du classement provisoire du championnat avant les deux prochaines manches, début septembre à Motegi (Japon).

Article suivant
La révélation Guerrieri vise d'autres apparitions en WTCC

Article précédent

La révélation Guerrieri vise d'autres apparitions en WTCC

Article suivant

Test convaincant pour Girolami, dans la Volvo dès Motegi ?

Test convaincant pour Girolami, dans la Volvo dès Motegi ?
Charger les commentaires