Bennani avec les honneurs à Marrakech

S'il n'a pas accédé au top 3 du général à l'occasion de sa manche à domicile à Marrakech, Mehdi Bennani peut se féliciter de sa prestation d'ensemble devant son public, avec une première ligne lors des qualifications, la victoire dans le classement des pilotes indépendants dans la course 1, et une belle bagarre avec la Citroën officielle de Sébastien Loeb.

Bennani, qui pilote  une Citroën C-Elysée du Sébastien Loeb Racing, a ainsi répondu aux attentes de ses supporters. Parfois fébrile lors des grandes occasions, le Marocain a su garder la tête sur les épaules, même si son tempérament fougueux à resurgi lors de la course 2.

Étonnant 2e des qualifications derrière le champion du monde José Maria Lopez, Bennani a quelque peu manqué son envol et n'a pu empêcher les Citroën officielles de signer le triplé dans la course 1 avec Ma Qing Hua et Sébastien Loeb. Mais il a donné du fil à retordre au nonuple champion du monde des rallyes, et accessoirement son patron d'écurie, à qui il a mis la pression durant de nombreux tours. Le natif de Fès se consolait tout de même avec la victoire du trophée des indépendants dans cette première manche.

Cela aurait été idiot de causer un accident avec une autre Citroën.

Mehdi Bennani.

"Je suis vraiment très heureux de ce résultat", expliquait-il alors. "Je n’ai pas fait la course parfaite mais je n’ai pris que deux départs avec la Citroën jusqu’ici donc perdre deux places n’était pas si malJ’ai fait une bonne course. Nous signons le deuxième meilleur temps et nous nous sommes bien battus avec Sébastien Loeb pour la troisième place. J’aurais vraiment aimé le doubler mais j’ai préféré avant tout faire une course propre. C’était plus important pour moi. Cela aurait été idiot de causer un accident avec une autre Citroën. Félicitations à Seb, c’était une course incroyable". 

Bennani n'a pas connu la même réussite dans la course 2 où, en lutte avec Hugo Valente (Chevrolet), il allait au contact par deux fois avec le pilote français. Deux incidents qui coûtèrent une pénalité de 30 secondes pour les deux hommes, et qui rétrogradait Mehdi Bennani au 12e rang final. Il conserve la première place du championnat des indépendants, à égalité de points avec Norbert Michelisz (Honda). 

A propos de cet article
Séries WTCC
Événement Marrakech
Circuit Circuit International Automobile Moulay El Hassan
Pilotes Sébastien Loeb , José María López , Mehdi Bennani , Ma Qing Hua , Norbert Michelisz , Hugo Valente
Type d'article Actualités
Tags bennani, wttc