Borkovic va-t-il jeter l'éponge?

Forfait pour les deux courses de Marrakech, à la fois pour des raisons personnelles (son père est décédé quelques jours avant l'événement) mais aussi, et surtout, à cause d'un inconfort persistant à bord de la Honda Civic de l'équipe Proteam, Dusan Borkovic laisse entendre dans un communiqué qu'il pourrait mettre un terme prématuré à sa saison en WTCC.

En passant de la Chevrolet du Campos Racing à la Honda de l'équipe Proteam, Dusan Borkovic ne pensait pas éprouver autant de difficultés à caser son double mètre (il mesure 2m07) à bord de la "petite" Civic alignée par l'équipe italienne.

La position de conduite du pilote des Balkans a déjà été ajustée, notamment en déplaçant la colonne de direction et en reculant la fixation du siège, mais sans réels progrès. Un inconfort allant même jusqu'à affecter sa circulation sanguine et la perte de sensation sur sa jambe gauche après plusieurs tours ; une situation évidemment dangereuse et impropre au pilotage en course.

La décision de ne pas prendre part aux courses de Marrakech s'est d'autant plus imposée que la Honda Civic n'était pas optimale pour la course, notamment au niveau des disques de freins et des réglages de suspension : deux éléments primordiaux sur le circuit de Marrakech. De plus, Borkovic a vite constaté que sa Civic manquait cruellement de vitesse de pointe dans les lignes droites par rapport aux Citroën, aux Chevrolet, et même aux autres Honda. Enfin, la douleur d'avoir perdu son père quelques jours plus tôt l'a amené à renoncer à prendre le départ.

Je ne suis pas concentré à 100% et c'est vraiment difficile pour moi de devoir composer avec ces problèmes ridicules à ce moment précis.

Dusan Borkovic.

"J'aime beaucoup cette piste", a commenté Dusan Borkovic dans un communiqué. "L'an passé, avec aucune expérience de la piste et de la voiture, je suis allé jusqu'à Q3. Aujourd'hui je me donne encore plus au volant, mais je n'obtiens aucun résultat. On a pu voir que je me suis battu et que j'ai piloté à la limite lors des essais libres et des qualifications. Les freins et les amortisseurs notamment ne paraissaient pas prêts pour cette course. Et si vous ajoutez ma position de conduite, cela ne fait pas une bonne combinaison, surtout pour cette piste."

"De plus, cela pouvait être une mauvaise décision de courir au Maroc si tôt après le décès de mon père", poursuit Borkovic. "Je voulais continuer pour lui mais je ne suis pas concentré à 100% et c'est vraiment difficile pour moi de devoir composer avec ces problèmes ridicules à ce moment précis. Dans cet état, la voiture n'était pas sûre pour moi à piloter, je ne voulais pas causer des problèmes pour moi mais aussi pour les autres pilotes".

La dernière phrase du communiqué attire l'attention : "Une décision pour le reste de la saison sera prise par Dusan Borkovic et son partenaire NIS Petrol." Ce qui signifie que le pilote serbe pourrait bien stopper sa collaboration avec le Proteam Racing dès les semaines à venir. Une affaire à suivre...

A propos de cet article
Séries WTCC
Pilotes Dusan Borkovic
Type d'article Actualités
Tags borković, proteam, wtcc