Citroën toujours au sommet de la hiérarchie

Les Citroën C-Elysée demeurent la référence du plateau du WTCC, comme l'ont démontré les premiers tests officiels tenus mardi et mercredi à Vallelunga.

Citroën toujours au sommet de la hiérarchie
Yves Matton, Citroën World Touring Car team
José María López, Citroën World Touring Car Team Citroën C-Elysée WTCC
José María López, Citroën World Touring Car team is talking avec ses ingénieurs
José María López, Citroën World Touring Car team Citroën C-Elysée WTCC
José María López, Citroën World Touring Car team Citroën C-Elysée WTCC
José María López, Citroën World Touring Car team Citroën C-Elysée WTCC
José María López, Citroën World Touring Car team Citroën C-Elysée WTCC
Un ingénieur Citroën World Touring Car team au travail

Si les C-Elysée officielles sont réduites à deux unités cette saison, avec les seuls José Maria Lopez et Yvan Muller (pour la dernière année du programme d'usine du constructeur français en WTCC), Citroën est également représenté par trois C-Elysée privées engagées sous la bannière du Sébastien Loeb Racing, et confiée à Mehdi Bennani, Tom Chilton et Grégoire Demoustier.

Au-dessus du lot depuis leur arrivée en WTCC début 2014, les voitures de la marque aux chevrons demeurent la référence de la discipline, malgré le travail fourni durant l'hiver par Honda, Lada, et les nouveaux-venus de chez Volvo, sans parler des Chevrolet Cruze privées.

Ainsi, alors que Mehdi Bennani signait le meilleur temps de la journée du mardi (et le meilleur temps au cumul des deux journées), José Maria Lopez se montrait le plus rapide à l'issue de la journée du mercredi, perturbée par la pluie.

Une première confrontation qui enthousiasmait bien évidemment Yves Matton, le directeur de Citroën Racing. "À un mois du coup d’envoi de la saison 2016, cette séance d’essais commune avec nos principaux concurrents a permis de confirmer le niveau de performance de la Citroën C-Elysée WTCC", se réjouit ce dernier.

"Nos objectifs sont aussi simples à résumer que difficiles à atteindre : nous voulons conserver les titres Constructeurs et Pilotes acquis en 2014 et 2015", poursuit Matton. "Toujours animée par la passion, l’enthousiasme et l’humilité, l’équipe est soudée autour de cette ambition, à commencer par nos deux pilotes. À eux deux, Pechito et Yvan ont remporté six des huit derniers titres du FIA WTCC. Il s’agit donc du meilleur duo pour relever le défi d’une troisième couronne consécutive. Yvan et Pechito ont la même soif de gagner et ils partiront – comme les saisons précédentes – à armes égales". 

partages
commentaires
José Maria Lopez le plus rapide de la seconde journée à Vallelunga

Article précédent

José Maria Lopez le plus rapide de la seconde journée à Vallelunga

Article suivant

Volvo déjà dans le bon tempo lors des tests de Vallelunga

Volvo déjà dans le bon tempo lors des tests de Vallelunga
Charger les commentaires