Tom Coronel sera bien au départ en Argentine

La Chevrolet Cruze du pilote néerlandais, sérieusement endommagée lors des EL1 à Vila Real, a été réparée dans les temps pour s'envoler pour l'Argentine grâce à un bel exploit du ROAL Motorsport assisté du Campos Racing.

Tom Coronel sera bien au départ en Argentine
Tom Coronel, Roal Motorsport, Chevrolet RML Cruze TC1 après son accident
Tom Coronel, Roal Motorsport, Chevrolet RML Cruze TC1 crash
Tom Coronel, Roal Motorsport, Chevrolet RML Cruze TC1
Tom Coronel, Roal Motorsport, Chevrolet RML Cruze TC1
Tom Coronel, Roal Motorsport, Chevrolet RML Cruze TC1
Tom Coronel, Roal Motorsport, Chevrolet RML Cruze TC1

Sur le circuit de Vila Real, Tom Coronel avait été victime d'un accident aussi spectaculaire que peu banal, lorsque sa Chevrolet, en proie à un problème de fixation de roue, avait tiré tout droit à l'amorce du virage 22 avant de terminer sa course en percutant le flanc d'une camionnette de pompiers.

Si ni le pilote, ni les occupants du véhicule de pompiers n'avaient été blessés, les dégâts considérables sur la Chevrolet avaient empêché Tom Coronel de prendre part à la suite du meeting.

S'en est suivi une véritable course contre la montre pour le ROAL Motorsport, les voitures du WTCC devant être affrétées par avion jusqu'à Buenos Aires avec un décollage prévu depuis l'aéroport de Francfort ce vendredi matin.

Finalement, la Chevrolet Cruze de Tom Coronel a été réparée dans les temps − grâce également à l'aide du Campos Racing, l'autre équipe du WTCC alignant une Chevrolet Cruze (pour Esteban Guerrieri) − et a pu être embarquée à bord du Boeing 747 à destination de la capitale argentine. À noter que les voitures et le matériel du WTCC seront ensuite acheminés par route sur les plus de 1500 km séparant Buenos Aires de Termas de Río Hondo, où le convoi devrait arriver mercredi prochain.

Tom Coronel occupe actuellement le dixième rang du classement général du championnat. L'an passé, il avait accédé au podium à Termas de Río Hondo avec une deuxième place lors de la Course 2.

partages
commentaires
Volvo et Honda à nouveau au même poids pour l'Argentine

Article précédent

Volvo et Honda à nouveau au même poids pour l'Argentine

Article suivant

Girolami attend un revers de fortune à domicile

Girolami attend un revers de fortune à domicile
Charger les commentaires