Course 2 – Lopez remporte une course remuante

José Maria Lopez s'est imposé lors de la course principale sur le Hungaroring, une épreuve disputée sur piste humide et une nouvelle fois marquée par de nombreux accrochages et incidents.

Course 2 – Lopez remporte une course remuante
José María López, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC
Yvan Muller, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC
Tiago Monteiro, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
Thed Björk, Polestar Cyan Racing, Volvo S60 Polestar TC1
Tom Chilton, Sébastien Loeb Racing, Citroën C-Elysée WTCC
Rob Huff, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
Tom Coronel, Roal Motorsport, Chevrolet RML Cruze TC1
Mehdi Bennani, Sébastien Loeb Racing, Citroën C-Elysée WTCC
Hugo Valente, LADA Sport Rosneft, Lada Vesta
Norbert Michelisz, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
Grégoire Demoustier, Sébastien Loeb Racing, Citroën C-Elysée WTCC
Grégoire Demoustier, Sébastien Loeb Racing, Citroën C-Elysée WTCC

De sa pole, Lopez prend un bon départ de sa pole alors que Tom Coronel peine quelque peu à prendre son envol, alors qu'Yvan Muller effectue un envol de feu depuis sa 8e place pour virer en 3e position au premier virage, juste derrière la Honda de Rob Huff.

Un premier tour agité qui voit Bennani partir à la touchette sur Tiago Monteiro, le pilote portugais allant au large mais ne perd finalement qu'une position, qu'il reprendra assez rapidement puisque Mehdi Bennani est vite pénalisé pour sa manœuvre. Catastrophe également pour Tom Coronel, bousculé lui aussi, qui part à la faute et perd tout le bénéfice de son départ de la première ligne.

Alors que cela se bouscule à tous les niveaux dans le peloton, Grégoire Demoustier tire tout droit et frappe assez violemment la pile de pneus : la course est neutralisée derrière la voiture de sécurité pour permettre aux commissaires de dégager la Citroën du pilote français, qui s'en sort indemne. Bonne opération pour Yvan Muller, qui refait ainsi son retard sur son équipier Lopez, qui avait filé en tête.

La voiture de sécurité s'efface au bout de six tours, et Muller met rapidement la pression sur Lopez, bien décidé à lui ravir la première place, alors que Norbert Michelisz fait son entrée dans le top 10, et dans les points et que John Filippi part à la faute. Gabriele Tarquini et Thed Björk s'accrochent : c'est l'abandon pour le pilote italien.

10e tour : Muller met la pression sur Lopez, mais Rob Huff pousse la Citroën du pilote français, qui perd une position à l'issue de cette manœuvre un peu limite du pilote britannique, qui est justement sanctionné d'un drive through pour cet incident, qui a permis tout de même à José Maria Lopez de prendre un peu d'air en tête de la course, avec une avance de 1,5 secondes sur Muller.

Rob Huff fausse le final

13e tour : grosse bagarre pour la 3e place entre la Honda de Tiago Monteiro et la Volvo de Thed Björk, le pilote portugais conservant l'avantage. Derrière les deux hommes, Tom Chilton évolue au 5e rang devant Norbert Michelisz, auteur d'une belle remontée depuis la toute dernière place sur la grille. Le Hongrois recolle au Britannique après un gros travers de ce dernier. Il reste deux tours à couvrir.

1,4 secondes : c'est l'écart qui sépare José Maria Lopez d'Yvan Muller en tête de la course. Nouvelle grosse désillusion pour Norbert Michelisz, qui casse sa suspension arrière gauche dans le tout dernier tour : le Hongrois chute de la 5e à la 10e place dans les derniers tours, sauvant in extremis un petit point, maigre bilan pour son weekend à domicile.

José Maria Lopez décroche ainsi son troisième succès de la saison devant son équipier Yvan Muller, Tiago Monteiro complétant le top 3. Après la 4e place de Ekblom dans la course 1, Thed Björk égalise le score de son équipier, le Suédois se classant devant Tom Chilton, Rob Huff, Tom Coronel, Mehdi Bennani, Hugo Valente et Norbert Michelisz.

Deux abandons à déplorer lors de cette course encore bien remuante : Grégoire Demoustier et Gabriele Tarquini.

Ce nouveau succès permet à Lopez de conforter sa place de leader au classement devant Tiago Monteiro.

Hungaroring - Course 2 :

Cla   Nº   Pilote   Voiture / Moteur   Temps/Ecart 
1 37  José María López Citroen 38'37.180 
2 68  Yvan Muller Citroen 2.821
3 18  Tiago Monteiro Honda 14.981
4 62  Thed Björk Volvo 18.026
5 Tom Chilton Citroen 19.834
6 12  Rob Huff Honda 24.535
7 Tom Coronel Chevrolet 26.979
8 25  Mehdi Bennani Citroen 27.898
9 Hugo Valente Lada 36.557
10 N.Michelisz Honda 36.867
11 61  Fredrik Ekblom Volvo 42.681
12 27  John Filippi Chevrolet 50.959
13 10  Nicky Catsburg Lada 58.529
14 55  Ferenc Ficza Honda 1'13.924
15 77  René Münnich Chevrolet 2 Tours
 
(5) G.Tarquini Lada Abandon
(17) 11  G.Demoustier Citroen Abandon
partages
commentaires
Course 1 - Bennani s'impose, doublé du Sébastien Loeb Racing!
Article précédent

Course 1 - Bennani s'impose, doublé du Sébastien Loeb Racing!

Article suivant

José Maria Lopez - "L'une des plus difficiles de ma carrière"

José Maria Lopez - "L'une des plus difficiles de ma carrière"
Charger les commentaires