Course 2 - Lopez s'impose à l'issue d'une course agitée

E.R. - Le Castellet - José Maria Lopez (Citroën) a remporté la course 2 du Castellet, marqué par plusieurs incidents en piste, notamment l'accrochage entre l'Argentin et Tiago Monteiro (Honda), ainsi que l'abandon de Sébastien Loeb. Norbert Michelisz (Honda) et Ma Qing Hua (Citroën) complètent le podium.

Placé en pole, Mehdi Bennani (Citroën) anticipe largement le départ. Si le Marocain conserve la tête, il doit observer un drive through dès le deuxième tour, laissant Norbert Michelisz (Honda) s'emparer du commandement devant Tiago Monteiro (Honda).

Pendant ce temps, les Citroën de Lopez, Ma et Loeb ont pris un départ tonitruant depuis le milieu de peloton, et grimpant déjà aux 3e, 4e et 5e rang avec Lopez qui mène la remontée, Muller évoluant plus en retrait.

Catastrophe pour Loeb : le vainqueur de la course 1 tape une pile de pneu à l'intérieur de la chicane au 4e tour, et doit renoncer, train avant gauche endommagé. En tête, Michelisz tient bon sous la pression de Monteiro, lui même attaqué par Lopez. Les deux hommes finissent par s'accrocher, la Honda restant sur place, Lopez lui-même perdant une place dans l'incident au profit de Ma. Muller est désormais remonté au 4e rang.

Lopez et Monteiro au contact

La pression monte pour Michelisz en tête de la course, les Citroën de Ma et Lopez sont dans sa boîte, mais les deux hommes, eux-mêmes en bagarre, n'ont pas encore fait réellement le contact. 11e tour : Lopez finit par passer Ma, Muller étant revenu derrière ses deux équipiers. Michelisz toujours en tête, pour combien de temps ? Lopez revient maintenant sur le pilote hongrois.

13e tour : Lopez tente une première attaque au virage n°1, les deux hommes se touchent, et Michelisz conserve la première place. Pas pour longtemps : Lopez finit par trouver l'ouverture, et s'empare du commandement. Muller menace maintenant Ma pour le gain de la troisième place.

José Maria Lopez passe la ligne d'arrivée en vainqueur, signant son premier succès depuis la course 1 du Nürburgring. L'Argentin devance Norbert Michelisz (Honda) et Ma Qing Hua (Citroën). Pénalisé par un départ moins bon que ses équipiers, Muller se classe 4e devant la Honda de Tarquini, alors que Valente (Chevrolet) termine 5e et meilleur des pilotes indépendants.

A noter que le résultat demeure provisoire, l'incident ayant impliqué Lopez et Monteiro étant sous investigation.

Le Castellet - Classement course 2 :

Cla   Nº   Pilote   Voiture / Moteur   Temps/Ecart 
1 37  José María López Citroen 24'50.700 
2 N.Michelisz Honda 1.449
3 33  Ma Qing Hua Citroen 2.156
4 68  Yvan Muller Citroen 3.165
5 G.Tarquini Honda 12.071
6 Hugo Valente Chevrolet 16.645
7 Tom Coronel Chevrolet 16.681
8 Tom Chilton Chevrolet 16.792
9 25  Mehdi Bennani Citroen 22.667
10 19  Rickard Rydell Honda 24.009
11 46  Jaap van Lagen Lada 26.371
12 10  Nicky Catsburg Lada 28.673
13 27  John Filippi Chevrolet 34.641
14 11  G.Demoustier Chevrolet 38.623
15 26  Stefano D'Aste Chevrolet 2 Tours
 
(16) 18  Tiago Monteiro Honda Abandon
(5) Sébastien Loeb Citroen Abandon
  12  Rob Huff Lada Non participant

 

A propos de cet article
Séries WTCC
Pilotes Yvan Muller , José María López , Ma Qing Hua , Norbert Michelisz
Type d'article Résumé de course
Tags citroen, loeb, lopez, michelisz, monteiro, wtcc