Demoustier frustré après les qualifications mais confiant pour la course

E.R. - Le Castellet - Auteur d'un excellent début de meeting, son meilleur depuis le début de la saison sur le circuit du Castellet, Grégoire Demoustier (Chevrolet) a raté de peu la très convoitée 10e place des qualifications, synonyme de pole position pour la course 2. Une frustration qui n'enlève toutefois pas la satisfaction de disposer d'un matériel compétitif, comme il l'a expliqué à Motorsport.com avant les deux courses de ce dimanche.

Nouveau venu en WTCC cette saison, Grégoire Demoustier a pris le temps de prendre ses marques à la fois au volant de la Chevrolet Cruze, au sein de l'écurie Craft-Bamboo, mais aussi dans le peloton. Le Franco-belge n'en a pas moins marqué deux points, un en Argentine, un autre en Hongrie. Au Castellet, le pilote Chevrolet s'est mis en évidence : 6e des essais libres 1, Demoustier faisait sensation en signant le deuxième meilleur chrono absolu en EL2.

Très attendu en qualifications, Demoustier n'a pu réitérer son exploit des EL2, mais la 10e place, synonyme de pole position pour la course 2, lui a échappé pour 15 petits millièmes de seconde au profit de la Citroën de Mehdi Bennani.

"C'est vraiment dommage car je fais une petite erreur dans le dernier virage de mon tour", a expliqué Grégoire Demoustier avant la course. "Lorsque j'ai vu les 15 petits millièmes qui me manquaient pour être 10e, j'étais vraiment frustré car cela m'a fait perdre au final 10 places sur la grille pour la course 2 [il partira finalement de la 11e place pour les deux courses NDLR]".

"Mais au final, je suis heureux de savoir que la voiture est performante, et que j'ai les moyens de faire une belle course, c'est l'essentiel", poursuit-il. "Quant aux pneus, ils ne devraient pas souffrir plus qu'en Slovaquie car il fait certes plus chaud, mais le circuit est moins exigeant à ce niveau-là, je ne suis pas inquiet".

A propos de cet article
Séries WTCC
Événement Paul Ricard
Circuit Circuit Paul Ricard
Pilotes Grégoire Demoustier
Type d'article Interview
Tags bamboo, chevrolet, demoustier, wtcc