Dix places de pénalité pour Demoustier à Marrakech

Contraint de changer de moteur après les essais privés menés par l'équipe Bamboo Engineering à Portimao, Grégoire Demoustier (Chevrolet) se verra attribuer une pénalité de dix places sur la grille de départ pour la course 1 de Marrakech ce week-end.

Après une première sortie encourageante en Argentine sur la Chevrolet Cruze du Bamboo Engineering, qu'il découvrait véritablement à l'occasion de cette manche d'ouverture, le pilote français pouvait se réjouir d'accrocher son premier point (10e dans la course 2) pour sa première sortie en WTCC.

Avant Marrakech, Demoustier et le Bamboo Engineering ont procédé à plusieurs journées de tests, à Portimao tout d'abord, puis sur le petit circuit de Guadix, en Espagne, afin de parfaire les réglages de la Cruze et, pour Demoustier, de parfaire sa connaissance de la voiture. Au total, l'équipe britannique a accumulé plus de 1000 km lors de ces tests, et une quantité d'informations appréciable.

Malheureusement pour Grégoire Demoustier, un surrégime trop important consécutif à un changement de rapport de vitesse a eu des conséquences fatales pour son bloc moteur, qui a dû être remplacé pour Marrakech. Un incident qui oblige les commissaires du WTCC, d'après le règlement, à infliger dix places de pénalité sur la grille pour le Nordiste.

Toute l'équipe a été vraiment impressionnée par les performances et le rythme de Grégoire lors des essais de Portimao.

Richard Coleman, directeur du Bamboo Engineering.

"C'est vraiment dommage de prendre ces dix places de pénalité sur la grille, après le démarrage que nous avons effectué en Argentine", regrette Grégoire Demoustier. "Nous avons effectué quatre bonnes journées d'essais à Portimao, où j'ai pris beaucoup d'expérience au volant de la voiture et où j'ai constamment amélioré mes temps. Les ingénieurs ont fait un super boulot pour extraire davantage de performances de la voiture et il est regrettable que je ne puisse pas en faire la démonstration au Maroc mais je donnerai mon maximum pour me battre face au reste du peloton".

Malgré cette contrariété, Richard Coleman, le directeur du Bamboo Engineering, demeure enthousiasmé des performances du pilote tricolore. "Toute l'équipe a été vraiment impressionnée par les performances et le rythme de Grégoire lors des essais de Portimao et nous avons fait d'énormes progrès avec la voiture depuis la première course. Nous nous attacherons à observer une approche conservatrice avec les pneus ce week-end, qui nous sera, nous l'espérons, profitables pour les deux courses. Mais il est important pour nous de patienter jusqu'à Budapest pour voir où les progrès faits lors des tests vont nous situer".

A propos de cet article
Séries WTCC
Événement Marrakech
Circuit Circuit International Automobile Moulay El Hassan
Pilotes Grégoire Demoustier
Type d'article Actualités
Tags bamboo, chevrolet, demoustier, marrakech, wtcc