Ehrlacher privé de sa pole pour la course d'ouverture, Coronel opportuniste

partages
commentaires
Ehrlacher privé de sa pole pour la course d'ouverture, Coronel opportuniste
Par : Emmanuel Rolland
9 avr. 2017 à 08:45

Dixième des qualifications, Yann Ehrlacher (Lada) aurait pu prendre le départ de sa première course en WTCC en pole en grille inversée, mais le jeune Alsacien a été rétrogradé en fond de grille pour n'avoir pas observé la pesée obligatoire en Q1.

Yann Ehrlacher, RC Motorsport, Lada Vesta
Yann Ehrlacher, RC Motorsport, Lada Vesta
Yann Ehrlacher, RC Motorsport, Lada Vesta
Ryo Michigami, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
Ryo Michigami, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
Roberto Ravaglia, Team manager team ROAL Motorsport with Tom Coronel, Roal Motorsport, Chevrolet RML Cruze TC1
Tom Coronel, Roal Motorsport, Chevrolet RML Cruze TC1
Aurelien Panis, Honda Team Zengo, Honday Civic WTCC

E.R. - Marrakech - Cela aurait pu être l'autre belle histoire de cette ouverture de la saison du WTCC à Marrakech. Yann Ehrlacher, 20 ans, et accessoirement neveu du quadruple Champion du monde Yvan Muller, désormais retraité, avait fait ce qu'il fallait durant les qualifications. Après avoir passé l'écueil de la Q1, le pilote de la Lada du RC Motorsport était même en mesure de signer un temps qui aurait pu lui permettre de se hisser en Q3, mais un léger tout droit à la fin de son dernier tour lancé lui coûtait des précieux dixièmes.

Mais son chrono de 1'23''063 était tout de même suffisant pour se placer à la très convoitée dixième place, synonyme de pole position pour la course d'ouverture. Un avantage d'autant plus grand sur le circuit de Marrakech, où les dépassements relèvent de l'impossible. Yann Ehrlacher ne s'emballait pourtant pas à l'issue de cette première journée en WTCC.

"Bien sûr, je suis content de partir devant pour ma première course en WTCC", commentait-il alors. "Mais pour moi, la pole position est faite par celui qui signe le meilleur chrono. Là, le règlement fait que j'ai l'opportunité de partir premier avec la grille inversée. C'est bien mais il faudra en faire plus la prochaine fois."

Mais Ehrlacher n'aura pas l'opportunité de s'élancer devant la meute, et d'envisager une victoire pour ses débuts en WTCC puisque, encore peu habitué aux procédures du championnat, le pilote Lada ne s'est pas arrêté au contrôle de pesée à l'issue dela  Q1, après une incompréhension avec les commissaires.

Coronel-Guerrieri : une première ligne 100% Chevrolet

Par conséquent, ses temps des qualifications sont annulés, et il devra s'élancer du fond de la grille au départ des deux courses. La même sanction ayant frappé le pilote Honda Ryo Michigami, pour exactement les mêmes raisons, c'est finalement Tom Coronel qui hérite de la pole position pour la course d'ouverture au volant de sa Chevrolet Cruze du ROAL Motorsports. Le Néerlandais retrouvera à ses côtés l'autre Chevy du championnat, celle du Campos Racing pilotée par Esteban Guerrieri.

Par ailleurs, Aurélien Panis a vu lui aussi ses temps annulés, le Français, lui aussi débutant en WTCC ce week-end, ayant vu sa Honda Civic du Zengo Motorsports contrôlée sous le poids minimum fixé par la réglementation. Une sanction qui ne change pas sa position de départ puisqu'il avait signé le 15e et dernier temps lors des qualifications.

Les deux courses s'élanceront à 16h35 et 17h45 heure locale.

Prochain article WTCC
Volvo a répondu présent face à Honda

Previous article

Volvo a répondu présent face à Honda

Next article

Monteiro : "Exactement ce dont nous avions besoin"

Monteiro : "Exactement ce dont nous avions besoin"

À propos de cet article

Séries WTCC
Événement Marrakech
Lieu Circuit International Automobile Moulay El Hassan
Pilotes Yann Ehrlacher
Auteur Emmanuel Rolland
Type d'article Actualités