Moto3
04 avr.
Événement terminé
C
GP d'Espagne
30 avr.
Prochain événement dans
19 jours
Moto2
04 avr.
Événement terminé
C
GP d'Espagne
30 avr.
Prochain événement dans
19 jours
Formule E WEC
C
6H de Monza
18 juil.
Course dans
98 jours
WSBK
C
Aragón
21 mai
Prochain événement dans
40 jours
C
Misano
11 juin
Prochain événement dans
61 jours
MotoGP
04 avr.
Événement terminé
IndyCar
C
Birmingham
16 avr.
Prochain événement dans
5 jours
C
St. Petersburg
23 avr.
Prochain événement dans
12 jours
FIA F3
C
Barcelone
07 mai
Prochain événement dans
26 jours
C
Paul Ricard
25 juin
Prochain événement dans
75 jours
FIA F2
27 mars
Événement terminé
C
Monaco
20 mai
Prochain événement dans
39 jours
Formule 1
28 mars
Événement terminé
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.

Filippi veut gonfler son score à Marrakech

Après avoir décroché de gros points en Hongrie à l'issue d'une course 1 héroïque sous la pluie, John Filippi (Chevrolet) entend bien poursuivre sa collecte dans la cité marocaine, comme il l'a expliqué à Motorsport.com.

Filippi veut gonfler son score à Marrakech
John Filippi, Campos Racing, Chevrolet RML Cruze TC1
John Filippi
John Filippi, Campos Racing, Chevrolet RML Cruze TC1
John Filippi, Campos Racing, Chevrolet RML Cruze TC1
John Filippi, Campos Racing, Chevrolet RML Cruze TC1
John Filippi, Campos Racing, Chevrolet RML Cruze TC1
John Filippi, Campos Racing, Chevrolet RML Cruze TC1
John Filippi, Campos Racing, Chevrolet RML Cruze TC1

Après deux premiers week-ends difficiles au Castellet et en Slovaquie, où il a pu tout de même décrocher son premier point de la saison (10e dans la course 2), John Filippi s'est mis en évidence sous le déluge de la course 1 à Budapest, où il effectuait une superbe remontée depuis sa 14e position au départ jusqu'au top 5, avec le podium en ligne de mire, alors que les pilotes officiels chutaient en fond de classement en raison d'un choix de pneus erroné.

Mais le jeune pilote français, qui évolue au sein de l'écurie Campos Racing, voyait sa progression stoppée net par une pénalité des plus sévères, pour un mauvais positionnement sur son emplacement de départ… de cinq centimètres. Reparti en queue de peloton, Filippi reprenait d'autres positions au volant de sa Chevrolet, pour franchir la ligne au 8e rang.

"Ce qui me réjouit, c'est que nous avons fait le bon choix de pneus au départ avec l'équipe, nous avons su éviter les pièges dans lesquels d'autres sont tombés", commente John Filippi. "Avec les pneus pluie, face aux pilotes chaussés de la même façon, je me sentais bien, dommage d'avoir pris cette pénalité, qui m'a en outre 'tué' car le passage aux stands a fait refroidir mes pneus mais j'ai quand même réussi à bien remonter par la suite. Honnêtement, je pense que j'aurais pu me battre pour le podium. On ne le saura jamais mais la voiture était suffisamment performante pour cela."

Dans la seconde manche, Filippi ne bénéficiait plus de l'effet de surprise puisque tous les concurrents s'élançaient en pneus pluie. À la bagarre, le pilote Chevrolet partait à la faute, et concluait finalement la course au 12e rang.

"En course 2, c'était plus difficile car tout le monde est parti en [pneus] pluie", poursuit le jeune Corse. "Dans la bagarre, j'ai fait une petite erreur et je suis parti en tête-à-queue. La voiture était plus survireuse, plus difficile à piloter. La performance était bonne mais cela ne s'est pas concrétisé en termes de points."

Des points, John Filippi compte bien en décrocher d'autres ce week-end à Marrakech, à l'occasion de la quatrième étape du championnat. Le natif de Bastia se souvient qu'il s'était hissé dans les points (deux fois 8e) lors de ses deux précédentes sorties dans la cité marocaine, en 2014 (alors au volant d'une voiture TC2) et en 2015. De bon augure, même si le tracé a énormément évolué depuis l'an passé, avec une toute nouvelle configuration inaugurée ce week-end.

J'ai tout de même peur que le circuit soit trop petit, 2,9 km, c'est peu.

John Filippi.

"Le tracé de Marrakech a beaucoup changé, et fera figure de nouveau circuit de l'année, cela a un caractère sympa", enchaîne Filippi. "J'ai tout de même peur que le circuit soit trop petit, 2,9 km, c'est peu. On verra bien, il a tout de même été dessiné pour accueillir le WTCC, je pense qu'ils ont beaucoup travaillé pour offrir un beau tracé."

"Il va falloir découvrir et apprendre ce nouveau tracé, mais comme je suis déjà venu trois fois à Marrakech, je ne serai pas trop dépaysé."

partages
commentaires
Bennani dans "une position idéale" avant Marrakech

Article précédent

Bennani dans "une position idéale" avant Marrakech

Article suivant

Les circuits populaires en Afrique - Kyalami et East London (2/2)

Les circuits populaires en Afrique - Kyalami et East London (2/2)
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WTCC
Événement Marrakech
Lieu Circuit International Automobile Moulay El Hassan
Pilotes John Filippi
Auteur Emmanuel Rolland