Huff - Le titre constructeurs est une vraie possibilité pour Honda

Nouvel arrivant au sein de l'écurie Honda, Rob Huff explique à quel point le moteur de la Civic a évolué au cours de l'hiver.

Huff - Le titre constructeurs est une vraie possibilité pour Honda
Norbert Michelisz, Honda Racing Team JAS Honda Civic WTCC
Tiago Monteiro, Rob Huff, Norbert Michelisz, Honda Racing Team JAS
Design de la Honda Civic TC1 de WTCC
Design de la Honda Civic TC1 de WTCC
Rob Huff
Norbert Michelisz, Honda Racing Team JAS Honda Civic WTCC
Norbert Michelisz, Honda Racing Team JAS Honda Civic WTCC
Norbert Michelisz et Rob Huff

Après deux saisons chez Lada, Rob Huff a quitté la structure russe cet hiver pour aller rejoindre les rangs de Honda et du JAS Motorsports (l'équipe qui gère l'engagement WTCC du constructeur nippon), aux côtés de Tiago Monteiro et Norbert Michelisz.

"Nous avons plusieurs éléments nouveaux sur la voiture, dont les échappements", a expliqué le Champion du monde 2012 à Motorsport.com. "Je pense que tout le monde est conscient du fait que l'un des points faibles de la voiture était la puissance de son moteur. Ils ont amélioré cela durant l'hiver de manière assez importante."

"C'est quelque chose que j'ai remarqué assez nettement lorsque j'ai testé la voiture pour la première fois et lorsque j'ai pris part à un second test, c'était assez net, c'est une bonne chose, une bonne sensation", poursuit le Britannique. "C'est donc une belle amélioration, est-ce assez ou pas, nous allons le savoir [lors de l'ouverture de la saison] au Paul Ricard, je suppose."

Huff a testé la Honda Civic à Jerez fin 2015 avant de la retrouver la semaine dernière dans sa version 2016 sur le circuit de Vallelunga.

"Dès lors que vous pilotez la voiture dans la voie des stands, vous sentez qu'elle est bien construite, bien développée, bien assemblée", poursuit Huff. "J'ai bien entendu suivi la Honda sur la piste l'an passé et l'année précédente, et j'ai pu voir où étaient ses points forts, et évidemment ses points faibles. Dès que je l'ai pilotée, j'ai tout de suite ressenti ce que je pensais ressentir, et c'était génial."

Huff a également rendu hommage à Gabriele Tarquini, qu'il a remplacé chez Honda, pour sa contribution à la voiture.

"Lorsque quelqu'un comme Gabriele est impliqué avec toute l'expérience dont il dispose, pour développer cette voiture et les aider durant les trois dernières saisons, vous pouvez dire qu'il a accompli un super travail", continue le pilote anglais. "Pour moi maintenant, la priorité est d'apprendre la voiture le plus vite possible, apprendre ce qu'aime la voiture, ce qu'elle n'aime pas, comment elle veut être pilotée, comment je peux apprendre à m'adapter à la voiture et, bien sûr, essayer de la rendre plus rapide."

Huff a également révélé qu'il ne lui a fallu qu'une semaine pour finaliser l'accord avec Honda, après que Tarquini a été mis à l'écart par l'équipe.

La troisième place dans le viseur pour Rob Huff

Citroën étant toujours l'équipe à battre, Rob Huff vise la troisième place au championnat.

"Je suis vraiment excité avant cette saison, nous connaissons la force de Citroën qui sera très, très difficile à battre ou même à approcher, mais avec seulement deux pilotes d'usine, je pense qu'il y a  une opportunité pour la troisième place au championnat."

"Si nous travaillons très bien ensemble en tant qu'équipe, avec trois pilotes cette année, une deuxième position au championnat est même envisageable. Je pense que ce qui est vraiment possible en comptant trois pilotes, c'est le titre constructeurs, c'est une vraie possibilité."

"Car Citroën aura au moins un facteur inconnu en qualifications avec le MAC3 [les trois voitures d'une même marque affronteront ensemble le chrono sur plusieurs tours lancés, mais Citroën devra à chaque fois faire appel à une C-Elysée privée pour faire le nombre]. Et Honda est passé à trois voitures cette année car ils savaient qu'il leur manquait quelque chose avec seulement deux voitures."

"Nous avons vu à quel point cela fait progresser [avec davantage de pilotes] aver BMW, aver SEAT, aver Chevrolet et, bien sûr, avec Citroën maintenant. Plus vous avez de voitures, plus vous avez d'opportunités", conclut Rob Huff.

Propos recueillis par Stefan Ziegler

partages
commentaires
Volvo déjà dans le bon tempo lors des tests de Vallelunga

Article précédent

Volvo déjà dans le bon tempo lors des tests de Vallelunga

Article suivant

Le NIKA Racing mise sur le jeune John Bryant-Meisner

Le NIKA Racing mise sur le jeune John Bryant-Meisner
Charger les commentaires