James Thompson de retour pour Marrakech

Le pilote britannique retrouvera la Chevrolet Cruze de l'équipe Münnich Motorsport à l'occasion des courses de Marrakech, quatrième étape de la saison.

James Thompson de retour pour Marrakech
James Thompson, All-Inkl Motorsport, Chevrolet RML Cruze TC1
James Thompson, Lada Vesta, Lada Motorsport
James Thompson, All-Inkl Motorsport, Chevrolet RML Cruze TC1
James Thompson, All-Inkl Motorsport, Chevrolet RML Cruze TC1
James Thompson, All-Inkl Motorsport, Chevrolet RML Cruze TC1
James Thompson, Lada Sport Rosneft Lada Vesta WTCC
James Thompson, Lada Granta 1.6T, LADA Sport et sa femme

Débarqué de l'équipe officielle Lada en cours de saison dernière, Thompson avait retrouvé les rangs du WTCC lors de la deuxième étape du championnat 2016 en Slovaquie, où il remplaçait René Münnich au volant de la Chevrolet Cruze de l'équipe du pilote allemand. Ce dernier était en effet pris le même week-end par ses engagements lors de l'ouverture du championnat du monde de Rallycross, qu'il dispute au volant d'une Seat Ibiza également engagée par sa propre structure. Le pilote anglais s'était alors classé aux 16e et 11e rangs. 

Si Münnich avait pu retrouver sa Chevrolet en WTCC le week-end dernier à Budapest, où il a décroché son premier point de la saison en terminant 10e de la course 2, il devra à nouveau faire l'impasse sur la course de Marrakech puisque se disputera dans le même temps la deuxième manche du Championnat du monde de Rallycross à Hockenheim. 

"James est un très bon pilote, et une véritable légende avec quatre victoires en WTCC", explique Dominik Greiner, le team manager du Münnich Motorsport. "Il s'est bien débrouillé en Slovaquie pour ce qui constituait sa première course en douze mois, sa première avec l'équipe et sa première fois au volant d'une Chevrolet."

"Il a en effet signé le 5e meilleur temps lors des EL2 en Slovaquie, et fut vraiment malchanceux de ne pas progresser plus loin en qualifications", rappelle Greiner. "Avec le nouveau clash de dates auquel René doit faire face, cela avait du sens de donner une nouvelle chance à James. Même si l'objectif sera surtout de ramener la voiture en un morceau sur ce qui reste partiellement un circuit en ville, il pourra directement se lâcher car il connaît le potentiel de la voiture désormais."

À noter que l'ancien circuit de Marrakech fut la dernière apparition de James Thompson en WTCC et au volant de la Lada l'an passé, une dernière prestation qui s'était conclue par une 11e et une 7e places à l'arrivée des deux courses. 

partages
commentaires
Une nouvelle étape dans l'histoire du Sébastien Loeb Racing

Article précédent

Une nouvelle étape dans l'histoire du Sébastien Loeb Racing

Article suivant

Huff regrette "une punition extrêmement sévère"

Huff regrette "une punition extrêmement sévère"
Charger les commentaires