José Maria Lopez est sur une voie royale

partages
José Maria Lopez est sur une voie royale
Par : Emmanuel Rolland
15 sept. 2015 à 06:41

Une nouvelle fois vainqueur à Motegi, malgré le lest de 60 kg infligé aux Citroën C-Elysée, José Maria Lopez file doucement mais sûrement vers un deuxième titre mondial consécutif, et ce malgré son abandon dans la course 2.

Jose Maria Lopez, Citroën C-Elysée WTCC, Citroën Total WTCC
Jose Maria Lopez, Citroën C-Elysée WTCC, Citroën Total WTCC
Jose Maria Lopez, Citroën C-Elysée WTCC, Citroën Total WTCC
Jose Maria Lopez, Citroën C-Elysée WTCC, Citroën Total WTCC
Jose Maria Lopez, Citroën C-Elysée WTCC, Citroën Total WTCC

Au-dessus du lot cette année encore (seules deux courses lui avaient échappé sur les 16 disputées), Citroën Racing a pour la première fois raté la pole position à Motegi, après la belle performance de Norbert Michelisz en qualifications.

Au départ de la course 1 cependant, José Maria Lopez était encore au rendez-vous, et grillait la politesse au pilote hongrois pour aller décrocher son 7e succès en 2015, augmentant encore un peu plus son avance au championnat. Moins de réussite en revanche lors de la course 2 pour le champion du monde en titre, contraint à l’abandon dès le premier tour, victime d’une crevaison après un accrochage dans le premier virage. Lopez restait toutefois satisfait : son score nul n’a pas profité à son rival Yvan Muller, lui aussi victime d’un ennui dans la seconde manche.

A l’issue des deux manches japonaises, le natif de Cordoba compte pas moins de 74 points d’avance sur Yvan Muller, et une marge de 98 points sur Sébastien Loeb. Les trois hommes sont les seuls à être encore mathématiquement en course pour le titre.

Cela me permettra d’aborder les prochaines courses avec sérénité, mais sans me relâcher.

José Maria Lopez.

"Le Japon me réussit plutôt bien!", se réjouit Lopez. "J’ai pris un très bon départ en course 1 et j’ai pu dépasser Michelisz avant le premier virage. Je pensais avoir plus de mal à le contenir, car nos 60 kg de lest étaient très handicapants sur ce circuit. Mais j’ai pu m’échapper et gagner".

"Dans la course 2, un autre concurrent m’a percuté et je n’ai rien pu faire pour éviter de toucher Seb", poursuit le pilote argentin. "Je suis désolé, heureusement cela n’a pas totalement ruiné sa course. Comme Yvan n’a pas connu plus de réussite que moi, l’écart entre nous augmente. Cela me permettra d’aborder les prochaines courses avec sérénité, mais sans me relâcher". 

Prochain article WTCC
WTCC - Honda : « Notre équipe a réalisé un travail incroyable »

Previous article

WTCC - Honda : « Notre équipe a réalisé un travail incroyable »

Next article

Huff encore le plus rapide à Monza le mercredi

Huff encore le plus rapide à Monza le mercredi

À propos de cet article

Séries WTCC
Événement Motegi
Lieu Twin Ring Motegi
Pilotes José María López
Auteur Emmanuel Rolland
Type d'article Résumé de course