Juin 2014 : Yvan Muller calme Miss France...

En cette période des fêtes de fin d’année, ToileF1 vous propose de vous replonger une dernière fois dans l’année 2014 qui va se refermer

En cette période des fêtes de fin d’année, ToileF1 vous propose de vous replonger une dernière fois dans l’année 2014 qui va se refermer. A travers des faits marquants, des articles qui figurent au rang de ceux les plus lus, ou encore via certaines anecdotes, revivez les événements qui ont jalonné l’année F1 et sport automobile.

En ce mois de juin, un autre Championnat du Monde bat son plein et ToileF1 vous en fait profiter. Le WTCC, avec l'arrivée de Citroën Racing et Sébastien Loeb, s'est également offert une nouvelle réglementation technique qui rencontre rapidement un vif succès.

Côté paddock, la manche de Moscou est marquée par les nerfs à fleur de peau d'un Yvan Muller qui peine à accrocher les résultats qu'il souhaite. Alors quand une ancienne Miss France s'approche pour l'interroger au micro d'Eurosport, le Français envoie devant les caméras quelques remarques bien senties sur des questions approximatives de Laury Thilleman.

Consultant pour Eurosport, Olivier Panis vole au secours de sa collègue quelques semaines plus tard en mettant en valeur son travail et son apprentissage.

"Quand tu connais un sport, c’est compliqué ; quand tu ne le connais pas ça l’est d’autant plus !", explique l'ancien pilote français à ToileF1. "Elle n’arrête pas de travailler énormément sur le WTCC ; elle a également fait Le Mans avec nous pendant une semaine. Elle est en train de prendre une dimension importante : elle apprend et elle ne demande qu’à apprendre."

"C’est très sympa de travailler avec cette fille, qui est très jeune mais qui adore ce sport et qui ne fait que progresser. Pour nous, c’est aussi encourageant de pouvoir l’aider avec Jacques, et ça va vraiment dans le bon sens. Je pense qu’en fin d’année Laury sera très affûtée et elle pourra commencer une seconde saison, j’espère, dans une situation beaucoup plus facile pour elle. Elle est très appréciée des pilotes. Bon il y a eu un couac avec Yvan, mais bon ça arrive, on le connait ! Quand tu prends un pilote à la sortie d’une course qui s’est passée plus ou moins bien, c’est toujours plus compliqué, elle n’a pas encore tout appris, et elle apprend de tous ces rebondissements."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WTCC
Pilotes Olivier Panis , Sébastien Loeb , Yvan Muller
Type d'article Actualités