Les pilotes Citroën craignent l’absence de dépassements à Vila Real

partages
Les pilotes Citroën craignent l’absence de dépassements à Vila Real
Par : Emmanuel Rolland
7 juil. 2015 à 17:47

Sébastien Loeb, Citroën C-Elysée WTCC, Citroën World Touring Car team
Podium : le vainqueur Sébastien Loeb, le deuxième, Yvan Muller, le troisième, Jose Maria Lopez
Yvan Muller, Citroën C-Elysée WTCC, Citroën World Touring Car team
Sébastien Loeb, Citroën C-Elysée WTCC, Citroën World Touring Car team
Yvan Muller, Citroën C-Elysée WTCC, Citroën World Touring Car team
Sébastien Loeb, Citroën C-Elysée WTCC, Citroën World Touring Car team
Jose Maria Lopez, Citroën C-Elysée WTCC, Citroën World Touring Car team

Alors que les concurrents du WTCC s’apprêtent à découvrir ce week-end le circuit urbain de Vila Real, au Portugal, Sébastien Loeb et Yvan Muller (Citroën) redoutent que le tracé portugais n’offre guère de possibilités de dépassements.

Si tous les pilotes du WTCC découvriront le tracé de Vila Real ce week-end, nombre d’entre eux ont eu l’occasion d’en avoir un aperçu par le biais de vidéos, ou de simulateur. C’est le cas pour les pilotes Citroën Sébastien Loeb, Yvan Muller, José Maria Lopez et Ma Qing Hua, qui ont pu constaté que les moyennes au tour seront élevées sur ce circuit en ville fait de grandes courbes, de montées et de descentes. Seule la chicane placée avant la ligne droite des stands vient quelque peu casser le rythme des voitures du WTCC.

Il faudra se poser les bonnes questions pour savoir s’il est préférable de viser la Q3 et la pole position absolue, ou se concentrer sur la dixième place des qualifications en vue de la course 2 à grille inversée.

Sébastien Loeb.

Toutefois, sur une piste aussi rythmée, il sera visiblement difficile de trouver des possibilités de dépassements, comme le redoute Yvan Muller. "La moyenne sera supérieure à 150 km/h sur ce circuit", prédit le quadruple champion du monde. "Contrairement à ce que nous connaissions à Porto, je crains qu’il n’y ait pas d’endroit propice aux dépassements, car tous les freinages se font en appui, en rentrant dans des virages rapides. D’ordinaire, nous estimons que la pole position représente 50% du travail vers la victoire. A Vila Real, nous serons plutôt à 80% !"

Sébastien Loeb confirme les dires de son équipier et compatriote. "Il faudra se poser les bonnes questions pour savoir s’il est préférable de viser la Q3 et la pole position absolue, ou se concentrer sur la dixième place des qualifications en vue de la course 2 à grille inversée", reconnaît ce dernier. "Le circuit devrait être un véritable challenge en terme de pilotage, mais je regrette moi aussi l’absence de zone de dépassement". 

Leader du championnat, José Maria Lopez se réjouit d’affronter le challenge de Vila Real, mais prédit lui aussi peu d’attaques en course. "Avec son profil vallonné, ce circuit me fait penser à un petit Nordschleife", commente le champion du monde argentin. "Il y a des virages qui vont nécessiter un gros engagement au volant, et notamment le premier des deux gauches à fond qui suivent la plus grande ligne droite. Nous devrions passer à plus de 220 km/h, sur le fil du rasoir ! Mais il est certain qu’il sera difficile de doubler…"

Prochain article WTCC
WTCC - Honda : « Notre équipe a réalisé un travail incroyable »

Previous article

WTCC - Honda : « Notre équipe a réalisé un travail incroyable »

Next article

Huff encore le plus rapide à Monza le mercredi

Huff encore le plus rapide à Monza le mercredi

À propos de cet article

Séries WTCC
Événement Vila Real
Lieu Circuito Internacional de Vila Real
Pilotes Sébastien Loeb , Yvan Muller , José María López
Auteur Emmanuel Rolland
Type d'article Preview