Lopez - "C'était très important pour moi"

E.R. - Le Castellet - Après deux meetings où il fut dominé par Yvan Muller, ainsi que par Sébastien Loeb en Slovaquie, José Maria Lopez a retrouvé les joies de la victoire lors de la course 2 au Castellet. Troisième des qualifications, Lopez complète son bon week-end par une troisième place dans la première manche.

"La seconde course était fantastique, je n'attendais pas ce résultat", s'enthousiasmait le pilote argentin après la course. "C'est une piste où les dépassements difficiles. J'ai pris un bon départ, mais j'ai fait le mauvais choix, j'ai tenté l'intérieur [sur Muller] mais je n'avais pas de place donc j'ai dû lever le pied. Le premier réflexe que j'ai eu fut de regarder dans mes rétros car lorsque l'on lève le pied au départ, on perd beaucoup de places, heureusement ce ne fut pas le cas".

Lopez n'a pas ménagé sa peine pour remonter dans le peloton dans la course 2. Hormis les bousculades habituelles en WTCC, l'Argentin fut impliquée dans un accrochage avec la Honda de Tiago Monteiro, alors que les hommes étaient en lutte pour le gain de la deuxième place.

[Tiago Monteiro] est un ami, mais je ne me sens pas même 1% responsable de cette accrochage.

José Maria Lopez.

"Il y a eu beaucoup moment piégeux dans la course", poursuit Lopez. "Dans le premier tour, j'ai réussi à passer Ma, et j'ai pu poursuivre ma remontée sans perdre le contact avec les leaders. Puis il y a eu l'incident avec Tiago. Il s'est rabattu sur moi et je n'ai pu rien faire. C'est vraiment dommage pour lui car cela lui a coûté sa course. C'est un ami, mais je ne me sens pas même 1% responsable de cette accrochage".

"Remporter cette course était fantastique, pour l'équipe également qui courait à domicile. Egalement parce que après plusieurs courses où j'ai perdu des points, je retrouve la victoire. C'était très important pour moi".

A propos de cet article
Séries WTCC
Événement Paul Ricard
Circuit Circuit Paul Ricard
Pilotes José María López
Type d'article Résumé de course
Tags castellet, citroen, lopez, wtcc