Matton - "Nous dominons peut-être trop"

Patron de la compétition chez Citroën, Yves Matton a admis que la domination de la marque aux Chevrons en WTCC peut nuire à l’intérêt de la série, et que l’arrivée de nouveaux constructeurs serait bienvenue.

Sur les huit meetings (et 16 courses) disputées cette saison, seules deux victoires ont échappé aux pilotes de l’équipe française : la course 2 du Hungaroring (succès de la Honda de Norbert Michelisz) et la course 2 de Moscou (avec la victoire du pilote Honda officiel Tiago Monteiro). Citroën a également raflé toutes les pole positions, et ses quatre pilotes, Jose Maria Lopez, Yvan Muller, Sébastien Loeb et Ma Qing Hua, qui se sont tous imposés au moins une fois, occupent les quatre premières places du championnat depuis les deux dernières courses à Vila Real (Portugal), le premier cité filant visiblement vers un deuxième titre mondial consécutif.

Si d’autres grands constructeurs faisaient prochainement leur entrée dans le championnat, et si nous pouvions les battre, ce serait mieux pour la marque.

Yves Matton, directeur de la compétition chez Citroën.

En 2014, lors de son arrivée en WTCC, Citroën avait déjà écrasé la concurrence, mais avait laissé cinq victoires à ses rivaux au courant de la saison. Malgré les efforts de Honda cet hiver, et alors que l’équipe Lada est encore dans sa phase de développement, Citroën Racing ne connaît aucun rival cette année encore.

"C’est peut-être actuellement le point faible de notre programme en supertourisme, nous dominons peut-être trop", a déclaré Yves Matton en direct au micro de WRC Radio à l’occasion du rallye de Finlande. "Si d’autres grands constructeurs faisaient prochainement leur entrée dans le championnat, et si nous pouvions les battre, ce serait mieux pour la marque".

En fin d’année, Citroën devra faire le choix d’abandonner l’un de ses deux programmes sportifs : le WTCC ou le WRC, où la marque française ne connaît en revanche guère la réussite, totalement dominée par les Volkswagen. Entre gagner sans adversité ou ne rien gagner, Citroën devra faire un choix.

On rappellera également que plusieurs constructeurs sont annoncés en WTCC à l’horizon 2016. Kia et Volvo font partie des marques fréquemment évoquées.

 

 

 

 

 

 

A propos de cet article
Séries WTCC
Pilotes Sébastien Loeb , Yvan Muller , José María López
Type d'article Actualités
Tags citroen, matton, wtcc