Monteiro comme à la maison ce week-end à Vila Real

Après deux ans d'absence, le Portugal effectue cette année son retour au calendrier du WTCC. Si le championnat du monde s'est produit à Portimao, et dans les rues de Porto lors de ces dernières saisons, la série se produira pour la première fois sur le circuit urbain de Vila Real, à l'est de Porto. Pour Tiago Monteiro (Honda), le seul pilote portugais du plateau, il s'agira-là d'un rendez-vous spécial.

Animateur du championnat WTCC, premier pilote "non Citroën" classé au championnat (il occupe le 4e rang), Tiago Monteiro se réjouit de courir à domicile ce week-end, sur un circuit inconnu de tous, mais dont on sait qu'il sera spectaculaire et rapide. Pour le natif de Porto, le circuit de Vila Real constitue avant tout un souvenir d'enfance. 

"Je n'ai jamais roulé là-bas, mais je me souviens que mes premières images de voitures en direct, c'était à Vila Real, j'avais huit ou neuf ans", raconte Monteiro. "Nous avons de la famille qui possède une maison de laquelle on peut voir la piste depuis le jardin. C'est sympa de voir que, presque 30 ans plus tard, j'y retourne en tant que pilote dans un championnat du monde. C'est fantastique et je suis très excité à cette idée".

C'est une course importante, mais aussi une épreuve durant laquelle je serai très sollicité, il y a donc du pour et du contre.

Tiago Monteiro.

"Pour moi, c'est clairement le moment fort de la saison", poursuit le pilote portugais. "C'est une course importante, mais aussi une épreuve durant laquelle je serai très sollicité, il y a donc du pour et du contre. Mais c'est super et je suis très heureux de courir dans mon pays. Il y a beaucoup de pilotes internationaux en WTCC et plusieurs d'entre eux n'ont pas la chance d'avoir une course à domicile (notamment son équipier, l'Italien Gabriele Tarquini NDLR), je suis donc très chanceux. Mais, en même temps, je serai très pris, ce sera très exigeant psychologiquement, même physiquement car vous devez beaucoup vadrouiller à cette occasion".

Un mélange entre Pau, Macao et la Nordschleife

Si, comme c'est le cas pour l'ensemble des pilotes du WTCC, Tiago Monteiro n'a jamais roulé en compétition sur le circuit de Vila Real, le pilote Honda a eu l'occasion d'en effectuer plusieurs tours dans une voiture "civile" en tant que passager, en compagnie de François Ribeiro, le promoteur du WTCC, et le maire de Vila Real, à la fin de l'année dernière. De quoi avoir une bonne idée du challenge que proposera le tracé.

"Cela semble très rapide", poursuit-il. "Cela ressemble à Pau, mais en plus rapide, à Macao aussi un peu, mais aussi à la Nordschleife du Nürburgring avec des montées et des descentes et des virages à l'aveugle. Tout semble très rapide, je m'attends donc à un gros challenge".

A propos de cet article
Séries WTCC
Événement Vila Real
Circuit Circuito Internacional de Vila Real
Pilotes Tiago Monteiro
Type d'article Preview