Muller : "Il ne fallait rien lâcher"

Vainqueur de la course 2 à Marrakech, Yvan Muller (Citroën) a pris sa revanche après une ouverture de saison difficile à Termas de Rio Hondo, qui l'avait vu terminer hors des points suite à une sortie de route dans la course 2, puis écoper d'une pénalité sur la grille pour la course 1 de Marrakech.

Après avoir repris la 3e place du championnat à Tiago Monteiro, le quadruple champion du monde peut souffler. Mais Muller, qui s'était élancé de la pole position grâce à une bonne stratégie en qualifications, n'a pas eu la partie facile lors de cette seconde manche au Maroc, où il fut mis sous pression par son équipier Sébastien Loeb, du départ à l'arrivée.

"Avoir derrière soi un pilote neuf fois champion du monde n'est pas une chose facile", commentait Muller à sa sortie de voiture. "Il a poussé au maximum du début à la fin, je ne devais faire aucune erreur sans quoi il était là pour en profiter, et c'est ce que j'ai réussi à faire. Les gars de chez Citroën m'ont donné une très bonne voiture aujourd'hui, cette victoire est aussi la leur".

"J'ai perdu trop de points lors des deux premières manches en Argentine, mais la saison est longue", conclut le Français. "Le plus important est que Citroën soit encore devant".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WTCC
Événement Marrakech
Sous-évènement Course 2
Circuit Circuit International Automobile Moulay El Hassan
Pilotes Sébastien Loeb , Tiago Monteiro , Yvan Muller
Type d'article Résumé de course