Norbert Michelisz, héros national sur le Hungaroring ce week-end

Sur le Hungaroring, un pilote fait l'objet de toutes les attentions : Norbert Michelisz, l'enfant du pays, qui emmène une véritable équipe nationale avec une Honda Civic alignée par l'équipe hongroise du Zengo Motorsport, a à cœur de briller ce week-end lors de son épreuve à domicile. 

Depuis son apparition au calendrier du WTCC en 2011, la manche hongroise fait le plein dans les tribunes, avec une foule nombreuse prête à s'enthousiasmer des exploits de "Norbi", Norbert Michelisz, l'enfant du pays.

"Ma course à domicile est toujours très spéciale", explique ce dernier. "Mais je ne peux pas dire que je l'apprécie car il y a beaucoup de pression. C'est également un week-end très intense pour moi avant la course, mais aussi après si cela se passe bien".

"J'ai appris à me concentrer à prendre l'énergie positive de cet énorme soutien, et l'amour que je reçois des fans".

Norbert Michelisz.

Une pression parfois difficile à gérer pour Michelisz. "Lors de la première année de la course en Hongrie en 2011, c'était très, très difficile. Mon erreur dans la course 2 était due à une énorme pression. Mais je dois dire que la routine des quatre dernières saisons m'a appris à me concentrer à prendre l'énergie positive de cet énorme soutien, et l'amour que je reçois des fans". 

Ce week-end à Budapest, les Honda alignent leurs nouvelles évolutions, et bénéficient d'un avantage de poids en raison du lest réglementaire de 60 kg infligés aux Citroën C-Elysée à l'issue des deux premières manches. Une chance que ne doivent pas passer les pilotes Honda, sur un circuit qui, déjà, convient parfaitement aux caractéristiques de la Civic Type-R.

"J'attends beaucoup de la Hongrie car la saison dernière, même avec une voiture assez neuve, nous étions performant et Tiago [Monteiro] a décroché deux podiums", poursuit Michelisz. "Je sais que nous aurons plusieurs vagues de développement qui arriveront au cours de la saison, et nous disposons du premier package ici en Hongrie. Alors peut-être qu'avec l'énergie positive, un peu de réussite, et de meilleures opportunités avec la voiture, nous pourrons être capables de nous battre même pour une victoire".

Les trois premières éditions de la course du Hungaroring ont souvent réussi à Norbert Michelisz, avec à chaque fois un podium sur l'une des deux manches du week-end (dont une victoire retentissante lors de la course 2 en 2012). L'an passé, le Hongrois n'a pu faire mieux que 6e et 10e sur sa Honda Civic TC1, et espère bien retrouver le podium en 2015. Voire la plus haute marche?

A propos de cet article
Séries WTCC
Événement Budapest
Circuit Hungaroring
Pilotes Norbert Michelisz
Type d'article Preview
Tags honda, michelisz, wtcc, zengo