Rififi chez Lada, Kozlovskiy évincé avant Moscou

Enorme surprise du côté de chez Lada : la structure dirigée par Viktor Shapovalov a en effet décidé d'évincer son jeune pilote russe Mikhail Kozlovskiy avant même les deux manches disputées à domicile, dans une semaine sur le Moscow Raceway. C'est finalement Nick Catsburg qui héritera de la troisième Granta officielle aux côtés de Rob Huff et de Jaap van Lagen en Russie.

Après avoir éjecté James Thompson pour manque de résultats avant la Hongrie, Mikhail Kozlovskiy fait ainsi à son tour les frais du coup de balai opéré par Viktor Shapovalov au sein de son équipe. Arrivé en WTCC au cours de l'année 2013, le jeune natif de St Petersburg ne s'est jamais réellement montré à la hauteur des attentes de ses employeurs, comptant pour meilleur résultat une 5e place lors de la course 2 à Marrakech en 2014, suite à des faits de course particuliers.

Grand ménage chez Lada

Kozlovskiy, 25 ans, a été formé au sein de la filière Lukoil Racing, du nom du pétrolier russe, et avait conservé son rang chez Lada malgré le changement de commanditaire à l'intersaison, puisque les Vesta sont désormais habillées du jaune du groupe Rosnef, un autre important groupe pétrolier russe. Kozlovskiy avait été contraint de déclarer forfait pour les courses du Nürburgring, l'équipe Lada ne comptant plus que deux voitures après l'accident de Rob Huff en essais sur le Hungaroring quelques jours plus tôt. Il ne reprendra donc pas sa place au sein de l'équipe. On se souvient qu'il avait également éliminé son équipier Rob Huff à Marrakech cette année après un freinage raté.

Après avoir remplacé James Thompson par Jaap van Lagen depuis le Nürburgring, Lada fait donc appel à un autre pilote néerlandais, Nick Catsburg, pour prendre le volant de la troisième Granta, remise en état depuis. A 27 ans, Catsburg compte une solide expérience en compétition GT, notamment en Blancpain Endurance Series, en VLN, en European Le Mans Series, ou en championnat GT des Pays-Bas. Catsburg a testé la Lada Vesta à l'occasion d'une journée d'essai la semaine dernière à Magny-Cours, siège d'Oreca, le partenaire technique de Lada. Il effectuera ses débuts en WTCC à l'occasion des deux courses de Moscou.

Je me réjouis vraiment en vue de ce challenge complètement nouveau pour moi.

Nick Catsburg.

"La Lada Vesta WTCC est une voiture totalement nouvelle pour moi", commente Nick Catsburg. "Les premiers tours durant mon test à Magny-Cours étaient une grosse surprise, cette voiture requiert un style de pilotage spécifique avec toute la puissance passant sur le train avant. Après avoir aligné quelques tours, j'ai commencé à m'habituer à la voiture et à sa conduite, et j'ai vraiment commencé à apprécier. Le freinage et les performances de la voiture à haute vitesse sont très impressionnantes".

"Je me réjouis vraiment en vue de ce challenge complètement nouveau pour moi", poursuit Catsburg. "La course sera bien sûr difficile, mais avec l'aide de l'équipe et de mes équipiers expérimentés, je suis certain que nous pourrons faire de belles choses. La course WTCC de Lada est bien évidemment importante pour Lada et pour notre sponsor principal Rosneft, et c'est un vrai plaisir de partager ce moment avec eux. J'ai visionné plusieurs caméras embarquées du Moscow Raceway, et cela semble assez technique, j'ai hâte d'y être !"

Annonce importante après Moscou ?

Curieux empressement de la part de Lada, qui met à la porte le seul pilote russe du plateau une semaine avant son épreuve à domicile, qui plus est pour un pilote non-russe, peu connu, et totalement inexpérimenté dans la discipline.

Mais, selon François Ribeiro, le promoteur du WTCC, Lada devrait bientôt annoncer l'arrivée d'un pilote de gros calibre pour les deux courses de Slovaquie, à la mi-juin. Dès lors, Van Laagen ou Catsburg devront l'un ou l'autre quitter à leur tour le navire.

A propos de cet article
Séries WTCC
Événement Moscou
Circuit Moscow Raceway
Pilotes Rob Huff , Jaap van Lagen , Mikhail Kozlovskiy , Nick Catsburg
Type d'article Actualités
Tags kozlovzkiy, lada, wtcc