Rob Huff - "Nous devons rester prudents à Marrakech"

Performante pour sa première sortie à Termas de Rio Hondo, lors de l'ouverture de la saison du WTCC, la nouvelle Lada Vesta n'a pu concrétiser en termes de résultats en terres argentines, en raison d'incidents de course. A Marrakech, la formation russe entend bien décrocher ses premiers points de la saison, mais Rob Huff, son pilote numéro un, aborde davantage ce rendez-vous comme une nouvelle opportunité d'accumuler du roulage et d'emmagasiner de l'expérience sur la voiture.

Rapide lors des essais libres à Termas de Rio Hondo, malgré un manque de roulage lors des essais hivernaux, la Lada Vesta semblait en position de décrocher de gros points lors de la course 2 puisque Rob Huff et James Thompson avaient l'opportunité de s'élancer des 2e et 1er rangs grâce à la règle de la grille inversée sur la seconde manche. Mais les deux voitures russes devaient rapidement renoncer sur problèmes techniques, conséquence d'accrochage dont les deux pilotes britanniques avaient été victime lors de la course 1. 

Nous devons savoir quand attaquer, et quand en garder sous le pied, afin de collecter un maximum de données sur les trois voitures.

Rob Huff.

"Nous avons beaucoup appris sur la Lada Vesta TC1 en Argentine, et trouvé quelques petites choses que nous pouvons améliorer et développer", explique Rob Huff. "Le fait que nous ayons signé le meilleur temps de la première séance d'essais libres montre que la voiture a un gros potentiel. Elle est certainement rapide, mais nous devons être prudents ce week-end à Marrakech, où une petite erreur peut nous mettre dans de gros ennuis. Nous devons savoir quand attaquer, et quand en garder sous le pied, afin de collecter un maximum de données sur les trois voitures".

A Marrakech en effet, la troisième Vesta, celle de Mikhail Kozlovskiy, sera en piste pour la première fois cette saison, après que le jeune Russe a dû assister aux courses d'Argentine en spectateur, faut de pouvoir disposer de sa nouvelle monture dans les temps. Entre temps, les trois pilotes ont procédé à plusieurs jours de tests à Portimao.

"Nous sommes surtout dans une année de développement avec l'équipe Lada", poursuit Huff. "Notre programme de test à Portimao ne s'est pas vraiment déroulé comme prévu, des problèmes techniques nous ayant contrarié. Cela a mis en lumière une partie de la voiture qui nécessite du développement. Mais avec le roulage dont nous avons bénéficié, nous avons collecté un maximum d'informations".

C'est donc avec une certaine prudence que Rob Huff et ses équipiers abordent le deuxième rendez-vous de la saison, sur le très piégeux circuit urbain de Marrakech.

"J'ai de bons souvenirs sur le circuit Moulay El Hassan", conclut le champion du monde 2012. "J'y suis monté sur le podium à de nombreuses occasions, remportant notamment la toute première course organisée là-bas en 2009. Ce sera un week-end avec des températures élevées, pas autant qu'en Argentine, mais ce sera tout de même difficile pour les pilotes et les voitures. J'espère que nous pourrons y décrocher de bons résultats".

A propos de cet article
Séries WTCC
Événement Marrakech
Circuit Circuit International Automobile Moulay El Hassan
Pilotes James Thompson , Rob Huff , Mikhail Kozlovskiy
Type d'article Preview
Tags huff, lada, marrakech, wtcc