Rob Huff veut faire briller Lada en Russie

Pilote numéro un de l'équipe Lada, seul rescapé de l'effectif de début de saison après les évictions de James Thompson et Mikhail Kozlovskiy, Rob Huff n'a pas signé les résultats escomptés au volant de sa toute nouvelle Granta WTCC. Mais le champion du monde 2012 entend bien récolter les fruits de son travail et de celui de son équipe à l'occasion de la manche à domicile pour Lada qui se profile ce week-end sur le Moscow Raceway.

C'est sans aucun doute l'épreuve la plus attendue pour Lada, et pour son sponsor titre, le pétrolier Rosneft. Les trois Lada Granta officielles seront en effet attendues, suivies de près, et surtout poussées par des dizaines de milliers de supporters enthousiastes. Fer de lance de la structure dirigée par Viktor Shapovalov, Rob Huff aura pour mission de mener "les jaunes" aux avant-postes ce week-end, aux côtés de ses nouveaux équipiers, Jaap van Lagen et Nick Catsburg.

L’année dernière nous savions que nous n’étions pas dans la meilleure des situations avec la voiture et nous ne pouvions pas attendre de miracle. Maintenant nous sommes armés.

Rob Huff

"Cette année, ce sera très spécial", explique Rob Huff. "La première fois que j'ai couru sur le Moscow Raceway c'était il y a deux ans, avec une écurie privée. L'an passé, ce fut notre première course à domicile avec Lada, mais Lada a bien grandi lors de ces douze derniers mois. La marque monte en puissance et nous observons un partenariat qui se renforce avec Rosneft".

"L’année dernière nous savions que nous n’étions pas dans la meilleure des situations avec la voiture et nous ne pouvions pas attendre de miracle. Maintenant nous sommes armés. Et heureusement pour nous, nous aurons profité de plusieurs semaines depuis l’Allemagne pour soigneusement préparer la voiture et poursuivre son développement".

En Russie, et en l'absence de Mikhail Kozlovskiy, le seul russe du plateau limogé avant même ce week-end par Lada, Rob Huff bénéficiera de la ferveur des supporters russes. "Les Russes sont très patriotes, en particulier quand il s’agit de leur marque automobile et de Rosneft, leur compagnie pétrolière", poursuit Huff. "Lorsque nous nous sommes rendus là-bas avant Noël, pour célébrer nos deux victoires de Pékin et Macao, nous avons été chaleureusement accueilli et ce fut sans doute l’un des voyages les plus incroyables de ma vie". 

Pour sa deuxième année avec Lada, la première au volant de la nouvelle Granta, Rob Huff espérait sans doute de meilleurs résultats lors des quatre premiers meetings. Mais, sur huit courses, le pilote britannique a été contraint cinq fois à l'abandon, son meilleur résultat demeurant une 7e place lors de la course 2 sur le Nürburgring.

Et si Rob Huff, 9e du classement provisoire du championnat, hissait Lada sur le podium pour la première fois en Russie ?

A propos de cet article
Séries WTCC
Événement Moscou
Circuit Moscow Raceway
Pilotes Rob Huff
Type d'article Preview
Tags huff, lada, wtcc