Sabine Schmitz fera son retour sur la Nordschleife

La pilote allemande, animatrice de la nouvelle émission Top Gear, sera à nouveau au départ des deux manches du WTCC sur la Nordschleife du Nürburgring au volant d'une Chevrolet de l'écurie Münnich Motorsport.

Sabine Schmitz fera son retour sur la Nordschleife
Sabine Schmitz, Chevrolet RML Cruze, ALL-INKL_COM Munnich Motorsport
Sabine Schmitz, Chevrolet RML Cruze, ALL-INKL_COM Munnich Motorsport
Sabine Schmitz, Chevrolet RML Cruze, ALL-INKL_COM Munnich Motorsport
Sabine Schmitz, Chevrolet RML Cruze, ALL-INKL_COM Munnich Motorsport
Sabine Schmitz, Chevrolet RML Cruze, ALL-INKL_COM Munnich Motorsport
Sabine Schmitz, Chevrolet RML Cruze, ALL-INKL_COM Munnich Motorsport

Spécialiste de la Nordschleife, la "Queen of the Ring", également originaire de la région de l'Eifel, avait déjà pris part aux deux courses de WTCC sur son circuit fétiche il y a un an, déjà avec le Münnich Motorsport. À cette occasion, elle était devenue la première femme à inscrire un point en Championnat du monde de supertourisme WTCC, grâce à sa 10e place décrochée dans la course 2.

Sabine Schmitz, instructrice sur le circuit du Nürburgring, et animatrice de la nouvelle mouture de l'émission Top Gear depuis quelques mois, retrouvera la Chevrolet Cruze et le Münnich Motorsport les 27 et 28 mai, en remplacement du patron René Münnich, une nouvelle fois pris par son engagement en Championnat du monde de rallycross le même weekend.

Schmitz elle-même sera prise par ses obligations télévisuelles, qui l'empêcheront de prendre part à la journée d'essais du jeudi.

Je dois être vraiment folle pour me mesurer à ces gars sans bénéficier du même temps d'entraînement.

Sabine Schmitz.

"J'ai beaucoup apprécié affronter les pilotes du Championnat du monde de supertourisme sur le meilleur circuit du monde", se réjouit Sabine Schmitz. "En raison de mes engagements avec Top Gear, je n'aurai pas le temps d'effectuer les EL0 et EL1 du jeudi, ce qui est un peu une catastrophe car j'ai besoin de beaucoup d'entraînement au volant de la Chevrolet, qui est tellement différente de la Porsche que je pilote habituellement."

"J'aurai plus de chances s'il pleut : plus de pluie, plus de succès !", continue la pilote allemande. "Quoiqu'il en soit, je dois être vraiment folle pour me mesurer à ces gars sans bénéficier du même temps d'entraînement".

partages
commentaires
Une nouvelle étape pour le sport automobile au Maroc

Article précédent

Une nouvelle étape pour le sport automobile au Maroc

Article suivant

Opération reconquête pour Honda à Marrakech

Opération reconquête pour Honda à Marrakech
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WTCC
Événement Nürburgring
Lieu Nürburgring
Pilotes Sabine Schmitz
Auteur Emmanuel Rolland