Tarquini - "Je suis certain d'être en supertourisme en 2017"

partages
commentaires
Tarquini -
Par : Emmanuel Rolland
24 janv. 2017 à 10:15

À bientôt 55 ans, le vétéran du WTCC n'a pas l'intention de prendre sa retraite, et dévoile des discussions avancées avec Lada, même si le constructeur russe a stoppé son implication officielle dans la discipline.

Gabriele Tarquini, LADA Sport Rosneft, Lada Vesta
Conférence de presse : Gabriele Tarquini, LADA Sport Rosneft, Lada Vesta
Podium : le vainqueur Gabriele Tarquini, LADA Sport Rosneft, Lada Vesta
Gabriele Tarquini, LADA Sport Rosneft, Lada Vesta
Le vainqueur Gabriele Tarquini, LADA Sport Rosneft, Lada Vesta
Gabriele Tarquini, LADA Sport Rosneft, Lada Vesta
Gabriele Tarquini, LADA Sport Rosneft, Lada Vesta
Gabriele Tarquini, LADA Sport Rosneft, Lada Vesta etTiago Monteiro, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC
Le vainqueur Gabriele Tarquini, LADA Sport Rosneft, Lada Vesta

Membre de l'équipe officielle Lada en 2016, aux côtés de Nick Catsburg et Hugo Valente, Gabriele Tarquini semblait se retrouver dépourvu de volant pour la saison 2017 après l'arrêt du programme d'usine du constructeur russe.

Pourtant, l'expérimenté pilote italien pourrait repartir pour une nouvelle saison, et même pour une nouvelle année au volant de la Vesta, alors que Lada et Eurosport Events, promoteur du championnat WTCC, travailleraient à maintenir trois Lada soutenues par des investisseurs privés pour la saison à venir en WTCC.

"Pour être honnête, je parle à tout le monde au sujet de mes options pour la saison qui vient", a confié Gabriele Tarquini au site TouringCarTimes. "Bien sûr, je parle aussi avec Lada. J'ai quitté l'équipe en bonnes relations avec Viktor Shapovalov [le team manager] et toutes les autres personnes de l'équipe."

"Après tout, j'ai remporté la dernière course de Lada dans le championnat, et ils étaient très heureux avec moi à la fois sur la partie technique et au niveau du pilotage, je serais donc heureux de retourner dans le championnat avec eux."

Priorité au WTCC

"Naturellement, mon objectif est de poursuivre en WTCC", continue Tarquini. "C'est ma maison, et ma priorité, il n'y a aucun doute là-dessus."

"Bien sûr, à ce stade, les choses peuvent rapidement changer, et je suis ouvert à d'autres solutions comme le TCR, qui est la série la plus proche du WTCC aujourd'hui."

"Peut-être que faire l'un ne veut pas nécessairement dire d'exclure l'autre. Je pourrais faire toute la saison du WTCC, et prendre part au championnat TCR en ratant quelques courses. Je crois que mon futur sera décidé début février. Je dois avoir une idée bien précise à ce moment-là, sinon il sera trop tard."

"Je crois qu'il n'est pas encore temps d'arrêter"

"Mes fans peuvent en être certains : je suis sûr d'être en supertourisme en 2017, d'une façon ou d'une autre. Je crois qu'il n'est pas encore temps d'arrêter. Je suis encore très motivé et je suis sûr que je peux encore faire du bon travail et rencontrer d'autres satisfactions dans ma carrière."

Tarquini exclut en revanche toute conversion au GT cette saison. "À mon âge, je ne veux pas trop changer. Je suis un pilote de supertourisme, j'aime les courses de supertourisme, et j'aime ce que je fais. C'est mon souhait de demeurer dans ce monde."

Prochain article WTCC
Le Sébastien Loeb Racing en WTCC "sur du long terme"

Previous article

Le Sébastien Loeb Racing en WTCC "sur du long terme"

Next article

Honda annonce son line-up 2017

Honda annonce son line-up 2017

À propos de cet article

Séries WTCC
Pilotes Gabriele Tarquini
Équipes Lada Sport
Auteur Emmanuel Rolland
Type d'article Actualités