Un jour historique pour Volvo

En s'imposant lors de la course d'ouverture à Shanghai, Thed Björk s'est offert son premier succès en WTCC, mais surtout le premier de Volvo dans le championnat, pour la première année du programme officiel du constructeur suédois.

Un jour historique pour Volvo
Podium: le vainqueur Thed Björk, Polestar Cyan Racing, Volvo S60 Polestar TC1
Podium: le vainqueur Thed Björk, Polestar Cyan Racing, Volvo S60 Polestar TC1
Thed Björk, Polestar Cyan Racing, Volvo S60 Polestar TC1
Thed Björk, Polestar Cyan Racing, Volvo S60 Polestar TC1
Podium: le vainqueur Thed Björk, Polestar Cyan Racing, Volvo S60 Polestar TC1
Podium: le vainqueur Thed Björk, Polestar Cyan Racing, Volvo S60 Polestar TC1
Podium:le vainqueur Thed Björk, Polestar Cyan Racing, Volvo S60 Polestar TC1, le deuxième Norbert Michelisz, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC,le troisième Yvan Muller, Citroën C-Elysee WTCC, Citroën World Touring Car team
Thed Björk, Polestar Cyan Racing, Volvo S60 Polestar TC1
Thed Björk, Polestar Cyan Racing, Volvo S60 Polestar TC1

Après avoir essuyé les plâtres en début de saison, la première de Volvo en tant qu'équipe officielle en WTCC, les S60 avaient déjà repris du poil de la bête récemment lors des deux courses disputées à Motegi, au Japon, où Nestor Girolami et Thed Björk s'étaient portés aux avant-postes lors des essais libres avant de rentrer dans le rang en qualifications, puis en course.

À Shanghai, ce fut au tour de Fredrik Ekblom, qui reprenait sa place dans l'équipe après avoir dû céder son volant à Robert Dahlgren puis Nestor Girolami, de se porter en tête à l'occasion des deux séances d'essais libres. Une belle impression confirmée avec l'accession de Thed Björk en Q3, puis la 5e place sur la grille décrochée par le pilote suédois.

Sixième au départ de la course d'ouverture (règle de la grille inversée), ce dernier ne tardait pas à se porter au quatrième rang dans le sillage de la Citroën de Tom Chilton et la Lada de Gabriele Tarquini. Lorsque les deux hommes s'accrochaient, la Volvo se hissait au deuxième rang derrière la Honda du leader Norbert Michelisz.

Après plusieurs tentatives, Thed Björk trouvait finalement l'ouverture dans le dernier tour, pour s'envoler vers sa première victoire en WTCC, et la première de Volvo dans une discipline que le constructeur scandinave découvre cette saison.

À noter que Shanghai constitue l'un des seuls circuits sur lesquels Volvo arrivait avec ses repères, Thed Björk ayant effectué une apparition sur ce même tracé en 2013 au volant d'une Volvo C30.

"Quelle course, et quelle victoire !", s'extasiait Thed Björk après la course. "C'est un sentiment incroyable après tous les efforts fournis par l'équipe cette année. Cette victoire est pour moi l'une des plus belles de toute ma carrière."

Une victoire qui s'est profilée non sans une dernière frayeur et un contact entre la Volvo et la Honda qui défendait sa position, Michelisz perdant un élément de pare-chocs en pleine ligne droite dans la mésaventure.

Cette victoire est également un boost pour le moral.

Alexander Murdzevski Schevdin, directeur de Polestar.

"J'étais plus rapide que Norbi, qui a fait du bon travail en défendant sa position", poursuit Björk. "Nous avons eu un contact mais j'étais déterminé à le passer, et j'ai fait en sorte que ça aille au bout. Le sentiment après la course est tellement intense, et indescriptible."

"Ce fut un week-end incroyable, avec une course fantastique, et une fantastique première victoire pour Thed, pour nous, et pour Volvo Cars", commentait Alexander Murdzevski Schevdin, le directeur de Polestar, qui gère l'engagement de Volvo en WTCC. "Cette victoire est également un boost pour le moral, alors que beaucoup de travail nous attend pour être fréquemment dans les premiers au championnat la saison prochaine, et au-delà."

Dans la course principale, Thed Björk se classait 7e derrière son équipier Fredrik Ekblom. Ce dernier avait conclu la course d'ouverture au 8e rang.

partages
commentaires
Championnat - La bonne affaire pour Yvan Muller
Article précédent

Championnat - La bonne affaire pour Yvan Muller

Article suivant

Mehdi Benanni - "Je suis tellement heureux"

Mehdi Benanni - "Je suis tellement heureux"
Charger les commentaires