WTCC – Bennani : "Ne pas avoir de regret !"

Auteur de sa première victoire en WTCC l’an passé à Pekin sur une Honda Civic du Proteam Racing, Mehdi Bennani compte passer un palier supplémentaire cette saison au volant de la Citroën C-Elysée alignée par le Sébastien Loeb Racing

Auteur de sa première victoire en WTCC l’an passé à Pekin sur une Honda Civic du Proteam Racing, Mehdi Bennani compte passer un palier supplémentaire cette saison au volant de la Citroën C-Elysée alignée par le Sébastien Loeb Racing. Et se mettre en évidence dès l’ouverture de la saison en Argentine.

Avec 125 départs en WTCC, et une victoire depuis l’an passé, Mehdi Bennani fait désormais partie des piliers du WTCC. Le pilote marocain, qui avait effectué ses débuts dans la discipline à Marrakech en 2009, compte bien user de son expérience pour jouer les premiers rôles en compagnie de l’équipe Sébastien Loeb Racing, qui effectuera elles ses débuts dans le championnat.

"Il s’agit de ma septième année en WTCC, j’ai donc désormais un certain vécu dans la discipline", explique le natif de Fes. "Cela va m’aider dans l’approche globale de cette première manche, y compris au niveau mental. Il faut du temps pour acquérir de l’expérience et je suis naturellement mieux préparer que les années précédentes".

"Le droit à l'erreur n'est pas permis"

"On aimerait toujours faire plus d’essais et ce sera notre première course avec le Sébastien Loeb Racing, il y aura logiquement beaucoup de choses à apprendre. Cela concerne la voiture, les méthodes de travail. J’apprécie la mentalité de l’équipe et j’ai une confiance totale. Si nous arrivons à réunir tous les éléments, je n’ai pas de doute que nous obtiendrons un bon résultat. Mais il faudra bien progresser tout au long du week-end, ce sera l’une des clés".

Le circuit de Termas de Rio Hondo avait plutôt souri à Mehdi Bennani l’an passé, qui avait signé le 8e chrono des essais qualificatifs, avant de pointer longuement au deuxième rang de la course 2 au volant de sa Honda avant de céder à la Citroën de José Maria Lopez en route vers la victoire.

"C’est un circuit bien plus difficile qu’il n’y parait" poursuit le Nord Africain. "Sur ce tracé, le droit à l’erreur n’est pas permis. Il y a peu de grip et on souffre de cela constamment. Ce n’est pas facile de trouver la limite de l’adhérence. J’ai bon espoir d’être performant avec la Citroën C-Elysée, mais je sais aussi que nous avons encore de nombreux paramètres à découvrir face à des adversaires qui, eux, ont déjà des repères. L’objectif, c’est de tout donner pour ne pas avoir de regret. Je ne pense pas à une place en particulier. Je veux simplement que tout le monde se donne à 150% pour être satisfait. C’est ainsi que nous progresserons".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WTCC
Pilotes Sébastien Loeb , José María López , Mehdi Bennani
Type d'article Actualités