WTCC - Bennani : "Un vrai engouement au Maroc"

Seul pilote Marocain à s’illustrer au plan international, Mehdi Bennani a expliqué à ToileF1 l’intérêt que portent ses compatriotes au sport automobile, et l’attrait toujours grandissant du public marocain pour le championnat WTCC depuis plusieurs...

Seul pilote Marocain à s’illustrer au plan international, Mehdi Bennani a expliqué à ToileF1 l’intérêt que portent ses compatriotes au sport automobile, et l’attrait toujours grandissant du public marocain pour le championnat WTCC depuis plusieurs années.

Mehdi Bennani est un enfant de la balle. Ses parents, Abdelilah et Samira Bennani, pratiquèrent eux-mêmes le sport automobile dans leur pays en leur temps, cette dernière officiant encore aujourd’hui comme organisatrice de courses automobiles au Maroc. A 19 ans, le « petit » Bennani met le cap sur la France et sur la Filière FFSA au Mans, avec une première saison en Formule Campus en 2002. Le natif de Fes gravira patiemment les échelons, passant par la Formule BMW, la Formule Renault 3.5, puis l’Euro F3000 en 2007. Après une pause d’un an, Mehdi Bennani se voit offrir une belle opportunité, à l’occasion de la toute première course de WTCC organisée dans les rues de Marrakech.

« Les organisateurs cherchaient un pilote marocain pour faire l’événement et attirer l’attention du public, a-t-il expliqué à ToileF1. J’ai ainsi eu l’opportunité de faire mes débuts sur cette course au volant d’une Seat Leon de l’écurie Exagon. Je découvrais tout : le circuit bien sûr, qui était nouveau pour tout le monde, mais aussi la voiture, et même le déroulement d’un week-end de WTCC. Nous avons pris nos marques et nous avons finalement créé la surprise, puisque nous avons remporté la victoire dans la catégorie des indépendants. Cela m’a permis d’avoir des propositions pour poursuivre dans le championnat ».

Bennani passe sur BMW dès 2010, chez Wiechers Sport d’abord, puis au sein de l’écurie italienne Proteam Racing, avec laquelle il allait lutter régulièrement aux avant-postes chez les indépendants, avec notamment quatre victoires en 2013 sur une BMW 320 TC. En 2014, Mehdi Bennani et Proteam poursuivront leur collaboration et sauteront dans le grand bain puisque le Marocain disposera d’une Honda Civic WTCC de toute dernière génération pour lutter avec les « grands » de la catégorie TC1. « Je suis heureux de cette nouvelle association. Le palmarès de Honda n’est plus à présenter, ce sont des gens passionnés et je me réjouis de prendre le volant de la Civic… »

Depuis ses débuts en WTCC en 2009, Mehdi Bennani peut compter sur le soutien de ses compatriotes, et d’un intérêt grandissant pour la discipline de la part du public marocain. « Il y a un vrai engouement au Maroc pour le sport auto en général, et pour le WTCC depuis l’organisation du Grand Prix de Marrakech, poursuit Bennani. Certes, pour les pilotes marocains, il est difficile de s’entraîner puisqu’il n’existe pas de circuits permanents, seulement des circuits urbains provisoires, mais il y a de la bonne volonté. Les gens sont enthousiastes, me suivent beaucoup, les courses sont retransmises en direct sur la chaîne principale du pays, 2M. Quant à moi j’ai même eu l’honneur d’être décoré par sa Majesté Mohammed VI, le roi du Maroc. Je suis très fier de défendre les couleurs de mon pays, et j’espère hisser le drapeau marocain sur les podiums le plus souvent possible… »

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WTCC
Pilotes Mehdi Bennani
Type d'article Actualités