WTCC : Bilan saison : Les frustrations de Monteiro

Meilleur représentant Honda durant la quasi-totalité de la saison, Tiago Monteiro peut dresser un bilan mitigé à l’issue de la campagne 2014, après avoir échoué dans sa quête de victoire, et même été contraint de laisser in extremis sa quatrième...

Meilleur représentant Honda durant la quasi-totalité de la saison, Tiago Monteiro peut dresser un bilan mitigé à l’issue de la campagne 2014, après avoir échoué dans sa quête de victoire, et même été contraint de laisser in extremis sa quatrième place du championnat, et le statut de meilleur pilote du constructeur japonais au privé Norbert Michelisz à l’issue d’une dernière course extrêmement décevante à Macao.

Lorsque Gabriele Tarquini fut contraint de déclarer forfait pour les deux premières courses de la saison à Marrakech, après un accident lors des essais libres, Tiago Monteiro s’est retrouvé de fait chef de file du constructeur japonais. Performant, incisif, l’ancien pilote de Formule 1 décrochait trois podiums deux rangs au Castellet (3e) puis en Hongrie (3e et 2e), qui lui permettaient de demeurer dans le sillage des pilotes Citroën.

Régulier lors des premiers meetings (lui qui avait pris l’habitude de connaître des débuts de saisons difficiles), le Portugais était auteur d’un nouveau podium en Autriche (3e), mais allait pourtant décrocher lors de la seconde partie de la saison, notamment en raison de deux abandons (en Russie et à Pékin), et une baisse sensible des performances des Honda Civic en fin de saison.

Alors qu’il se dirigeait vers la première place des « non-Citroën », Tiago Monteiro reprenait quelque peu des couleurs avec un retour sur le podium grâce à sa deuxième place lors de la course 2 de Shanghai. Le pilote officiel Honda était même proche de décrocher son premier succès de la saison, et conclure sa saison sur une note positive, lors de la course 2 de Macao, ultime épreuve de la saison. Mais, en tête de la course, Tiago Monteiro devait renoncer lors de l’avant-dernier tour, trahi par sa direction assistée. Une mésaventure qui lui coûtait la victoire, mais aussi la quatrième place du championnat au profit de Norbert Michelisz et sa Honda privée, qui le coiffait sur le poteau grâce à une fin de saison en trombe.

Frustré, Tiago Monteiro demeure déterminé pour 2015, où il sera à nouveau associé à Gabriele Tarquini, pour une troisième saison en tant que pilote officiel Honda. Et la volonté d’effectuer enfin son retour sur la première marche du podium. Et pourquoi pas à l'occasion du retour du Portugal au calendrier du WTCC en 2015 ?

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WTCC
Pilotes Tiago Monteiro , Gabriele Tarquini , Norbert Michelisz
Type d'article Actualités