WTCC - Borkovic sera-t-il au départ à Shanghai ?

Après avoir détruit sa Chevrolet Cruze au départ de la course 1 à Pékin, après un accrochage avec la Cruze de René Münnich, l’écurie Campos Racing a entamé une véritable course contre la montre pour remettre en état la voiture de Dusan Borkovic...

Après avoir détruit sa Chevrolet Cruze au départ de la course 1 à Pékin, après un accrochage avec la Cruze de René Münnich, l’écurie Campos Racing a entamé une véritable course contre la montre pour remettre en état la voiture de Dusan Borkovic pour les deux manches suivantes, disputées dès ce week-end sur le circuit de Shanghai.

Comme on l’a déjà vu par le passé, notamment après l’accident de Gabriele Tarquini (Honda) à Marrakech une semaine seulement avant les manches du Paul Ricard, aligner deux courses en une semaine ne facilite pas la tâche des écuries, et tout accident lors du premier des deux meetings met les nerfs des mécaniciens à rude contribution.

C’est le cas pour les hommes du Campos Racing, l’écurie espagnole qui aligne cette saison deux Chevrolet Cruze construites par RML : l’une pour Hugo Valente, l’autre pour Dusan Borkovic. Après avoir tapé rudement le muret au départ de la course 1 après un contact avec la Cruze de René Münnich, ce dernier est ainsi dans l’attente, sans certitude de pouvoir prendre le départ à Shanghai ce week-end.

"La voiture a fait l'objet d'un transport spécial, quinze personnes travaillent dessus et une autre est arrivée en provenance de Barcelone avec des pièces détachées", a expliqué Borkovic. "L’équipe Campos Racing fait un super boulot. J’espère que tout pourra être remis en ordre avant les essais libres de Shanghai du vendredi…"

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WTCC
Pilotes Gabriele Tarquini , Hugo Valente , René Münnich , Dusan Borkovic
Type d'article Actualités