WTCC - Borkovic serre les dents

Mal installé au volant de sa Honda Civic, dans laquelle il décidément bien du mal à caser ses 2m07, Dusan Borkovic a souffert durant les qualifications à Termas de Rio Hondo

Mal installé au volant de sa Honda Civic, dans laquelle il décidément bien du mal à caser ses 2m07, Dusan Borkovic a souffert durant les qualifications à Termas de Rio Hondo. Qualifié en 13e position, le pilote serbe s’attend à souffrir physiquement ce dimanche en course.

Depuis qu’il a troqué sa Chevrolet Cruze du Campos Racing de l’an passé pour la Honda Civic du Proteam Racing cet hiver, Borkovic peine véritablement à trouver sa place dans sa nouvelle voiture. Il fut même contraint de faire l’impasse sur les essais collectifs de Barcelone le 13 février car son équipe tentait d’ajuster l’habitacle de la Civic à son gabarit. Après une courte séance de roulage en Italie, Borkovic se lançait donc à l’assaut de la première manche du WTCC ce week-end à Termas de Rio Hondo.

Après s’être hissé dans le top 10 lors des essais libres, le géant des Balkans se contentait finalement du 13e temps des qualifications. "Je ne suis pas satisfait de mes qualifications, si l’on considère que j’étais dans le top 10 lors des essais libres", explique Borkovic. "Mais je ne suis pas complètement concentré à cause de la douleur dans ma jambe. Beaucoup de personnes m’ont conseillé de ne pas prendre le départ des courses, mais je pense que je prendrai une décision différente".

"J’espère que les problèmes avec le siège seront résolus pour le troisième week-end de course au moins", poursuit-il. "Il y a encore beaucoup de travail à faire sur les réglages également pour ajuster la voiture à mon style de pilotage. L’équipe a fait un super boulot déjà, et ce n’est que le début de la saison".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WTCC
Pilotes Dusan Borkovic
Type d'article Actualités