WTCC - L'apprentissage de la Nordschleife sera un défi

Il y a dix jours, Gabriele Tarquini a pu découvrir de lui-même le circuit de la Nordschleife à bord de sa Honda Civic WTCC

Il y a dix jours, Gabriele Tarquini a pu découvrir de lui-même le circuit de la Nordschleife à bord de sa Honda Civic WTCC. Présent dans le cadre d'une manche de VLN, dont la course a été annulée en raison d'une météo exécrable, l'Italien a pu avoir un aperçu de ce qui attend le plateau du Championnat du Monde de tourisme en 2015.

Après un roulage en essais libres et en qualifications, Tarquini a déjà saisi l'enjeu de "l'Enfer vert". Le premier point délicat pour les pilotes sera d'apprendre le tracé, long de 20 kilomètres.

"J’ai désormais bouclé 21 tours et je dois avouer n’en connaître que 65-70%", a-t-il confié. "C’est un tracé très exigeant et très rapide, en constante évolution à cause de la météo, des bosses… Vous devez revoir tous vos repères."

L'autre point délicat sur un tel tracé pour les pilotes du WTCC sera de trouver la limite.

"Dans le cadre d’une course WTCC, nous sommes à la limite du début à la fin, mais ici il est difficile d’être en permanence à 100%. Vous devez en effet conserver une marge pour compenser une potentielle erreur."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WTCC
Pilotes Gabriele Tarquini
Type d'article Actualités