WTCC - La fin d’une longue attente pour Rydell

De retour cette saison en WTCC au volant d’une Honda Civic de l’équipe NIKA Racing, Rickard Rydell se réjouit de retrouver la compétition après une longue année d’inactivité

De retour cette saison en WTCC au volant d’une Honda Civic de l’équipe NIKA Racing, Rickard Rydell se réjouit de retrouver la compétition après une longue année d’inactivité. Une attente qui a pris fin vendredi lorsqu’il s’est engagé sur la piste lors des premiers essais libres à Termas de Rio Hondo.

Le pilote suédois avait disputé cinq saisons en WTCC de 2005 à 2009 en tant que pilote officiel Seat, décrochant notamment quatre victoires. Après deux saisons passées en championnat suédois de supertourisme en 2011 et 2012 (avec le titre lors de la première saison), Rydell était revenu épisodiquement en WTCC en 2012, puis à la fin 2013 sur une Chevrolet Cruze de l’écurie suédoise NIKA Racing. C’est avec cette même structure, et avec l’appui de Honda Suède, que Rickard Rydell a conclu un accord pour revenir à temps plein en WTCC en 2015, mais il lui a fallu patienter une année entière avant de voir le projet se concrétiser sur la piste.

Rickard Rydell a signé le 16e temps des premiers essais libres vendredi, à 3,220 secondes du meilleur temps signé par Sébastien Loeb. "J’ai attendu ce week-end durant toute l’année dernière", explique le natif de Vallentuna. "Et je suis vraiment excité par cette nouvelle aventure avec Honda, même si j’ai conscience que nous ne sommes pas où nous voudrions être. Le retard pris sur la voiture est dû au fait que nous n’avons pas suivi de programme complet de tests. Nous aurions eu besoin d’au moins quatre ou cinq journées de plus pour apprendre les réglages, mais le seul test que nous avons réussi à effectuer était tout de même positif".

"La voiture de réglementation TC1 est plus rapide que le type de voiture que j’avais l’habitude de piloter en WTCC", poursuit le Suédois. "Mais elle a une répartition des masses assez similaire, et je pense qu’elle convient à mon style de pilotage. Honda a travaillé très dur durant l’hiver pour réduire l’écart sur Citroën, mais nous devons être réalistes et, personnellement, je serais heureux si nous pouvions évoluer en milieu de peloton lors des premières courses. Je n’ai jamais couru sur cette piste ici en Argentine auparavant et nos rivaux comptent un an d’expérience avec la nouvelle réglementation, nous avons donc du terrain à rattraper dans un premier temps".

"Mon objectif cette saison est de signer au moins deux podiums", conclut Rydell. "Et même si je ne sous estime pas le challenge qui se présente, je suis assez optimiste. Nous avons une équipe performante, et je suis convaincu qu’il existe un vrai potentiel dans ce projet".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WTCC
Pilotes Sébastien Loeb , Rickard Rydell
Type d'article Actualités