WTCC - Loeb : A chaque fois la plus mauvaise option !

Sébastien Loeb avait prévenu, il s’attendait à un véritable test sur le Hungaroring pour le troisième rendez-vous de la saison du WTCC

Sébastien Loeb avait prévenu, il s’attendait à un véritable test sur le Hungaroring pour le troisième rendez-vous de la saison du WTCC. Le Français avait vu juste, sur un tracé terriblement technique où l’expérience semble avoir fait la différence.

Si l’Alsacien a suivi le rythme de ses deux coéquipiers en qualifications, signant le troisième temps, il a lâché du terrain à Yvan Muller et José-Maria Lopez dans les deux courses, perdant au passage la deuxième place du Championnat du Monde qu’il occupait depuis la première manche à Marrakech.

Sur un tourniquet hongrois fidèle à sa réputation, donnant lieu à deux courses où les dépassements furent très rares, Loeb a raté le coche à chaque fois au moment essentiel, le départ.

« Mes deux départs ont été difficiles : j’ai choisi à chaque fois la plus mauvaise option ! », a-t-il reconnu à l’issue du week-end. « Dans la première course, je tente l’extérieur quand je vois que mes concurrents s’empilent à la corde, mais j’ai été tassé à la sortie. Pour ne pas revivre la même mésaventure, je me suis mis à l’intérieur au second départ, mais je me suis tout de même fait déborder par l’autre côté. »

Une fois piégé, Loeb a tout tenté mais n’a rien pu faire pour dépasser les Honda qui le précédaient.

« Je ne sais pas si c’est un manque d’expérience ou de réussite, mais mes chances de bons résultats ont été aussitôt hypothéquées. J’espère redresser la barre la semaine prochaine en Slovaquie ! »

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WTCC
Pilotes Sébastien Loeb , Yvan Muller , José María López
Type d'article Actualités