WTCC - Lopez peut rejoindre Fangio au panthéon argentin

Quand Citroën a annoncé son programme WTCC l’année dernière, avec Yvan Muller et Sébastien Loeb en têtes d’affiche, on était bien loin d’imaginer qu’aucun de ces deux-là ne serait le mieux placé pour la couronne mondiale une fois la mi-saison passée

Quand Citroën a annoncé son programme WTCC l’année dernière, avec Yvan Muller et Sébastien Loeb en têtes d’affiche, on était bien loin d’imaginer qu’aucun de ces deux-là ne serait le mieux placé pour la couronne mondiale une fois la mi-saison passée. Avec le buzz de l’officialisation de cet engagement, la troisième voiture alignée par la marque aux chevrons n’était pas une préoccupation du grand public. Plusieurs mois plus tard, l’histoire a pourtant bien tourné !

Sans surprise, Muller et Loeb sont dans le coup avec la C-Elysée cette année, le nonuple Champion du Monde des Rallyes ayant montré des qualités d’adaptation impressionnantes. Mais tous les deux font face à un coriace coéquipier et adversaire en la personne de José-Maria Lopez. Victorieux par deux fois lors de la dernière manche en Argentine, sur ses terres, ce dernier mène plus que jamais la danse au championnat. Si rien n’est définitif, l’écart de 60 points semble de plus en plus compliqué à combler, à moins d’un incroyable retournement de situation lors des quatre derniers meetings.

Avec cette option prise sur le titre mondial, Lopez n’est plus très loin d’entrer dans l’histoire de son pays. En sport automobile, l’Argentine ne compte qu’un seul Champion du Monde, et non des moindres : un certain Juan-Manuel Fangio et ses cinq titres mondiaux décrochés en Formule 1 (1951, 1954, 1955, 1956 et 1957).

S’il reste délicat de comparer deux disciplines bien éloignées, tout comme le dernier sacre de Fangio remonte à un autre temps, Lopez n’en est pas moins proche d’inscrire son nom au panthéon argentin du sport auto. S’il venait à coiffer le titre mondial en WTCC, il serait également le premier pilote sud-américain à décrocher la timbale mondiale depuis Ayrton Senna, Champion du Monde de F1 pour la troisième et dernière fois en 1991.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WTCC
Pilotes Ayrton Senna , Sébastien Loeb , Yvan Muller , José María López
Type d'article Actualités