WTCC - Lopez termine la saison avec un record historique

En s'imposant sur le prestigieux circuit de Macao, José-Maria Lopez a établi un nouveau record en WTCC, puisque jamais aucun pilote avant lui n'avait remporté 10 courses en une seule saison

En s'imposant sur le prestigieux circuit de Macao, José-Maria Lopez a établi un nouveau record en WTCC, puisque jamais aucun pilote avant lui n'avait remporté 10 courses en une seule saison.

"Que pourrais-je demander de plus ?", s'est exclamé le nouveau Champion du Monde de la discipline. "Gagner à Macao procure un sentiment particulier, c’est idéal pour clôturer ce que je juge comme la plus belle saison de ma carrière. Pourtant, je m’attendais à ce qu’Yvan soit intouchable sur ce circuit. Mais nous avons bien travaillé, tous ensemble, pour parvenir à ce résultat. En course, la voiture était parfaite et j’ai pu adopter un bon rythme. J’ai attaqué jusqu’au bout pour éviter de commettre une erreur."

"Il est maintenant temps de célébrer tout cela, avec l’équipe puis chez moi en Argentine. En 2015, nous repartirons tous avec les compteurs à zéro. Je ne serai plus l’outsider, mais soyez certains que je défendrai mon titre !"

La saison s'achève avec des chiffres étourdissants pour Citroën Racing, qui dès sa première année d'engagement aura enregistré 17 victoires en 23 courses, plaçant ses trois pilotes en tête du championnat. Deuxième lors de la seconde manche à Macao, Yvan Muller a définitivement assuré sa place de dauphin devant Sébastien Loeb.

"Tout d’abord, bravo à Pechito, il a fait une saison fantastique et il mérite ce titre. Bravo également à Citroën, c’est magnifique de cumuler le championnat Constructeurs et le top 3 des Pilotes", a souligné le quadruple Champion du Monde.

Pour Sébastien Loeb, c'est la fin d'une saison d'apprentissage réussie, qui doit le voir hausser son niveau en 2015 pour tenter de jouer le titre.

"Je suis satisfait de ma performance pure, en qualifications comme en course", a-t-il confié. "Je crois aussi avoir été l’un des rares à dépasser ! Comme toute cette saison, c’est dans le peloton que je pêche encore. J’étais peut-être un peu trop ‘chaud’ au départ de la première manche et c’est ce qui a permis à Michelisz de passer. Dans la course 2, j’ai été tassé contre le mur mais j’ai réussi à remonter par la suite. L’an prochain, il me faudra mettre en application tout ce que j’ai appris !"

Cliquez ici pour consulter le classement final du championnat WTCC 2014

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WTCC
Pilotes Sébastien Loeb , Yvan Muller , José María López
Type d'article Actualités