WTCC - Muller : Ces nouveaux me donnent du fil à retordre !

Auteur dumeilleur temps en qualificationsà Budapest, Yvan Muller a décroché sa deuxième pole position consécutive, mais la première qu’il puisse réellement savourer puisque en France il avait bénéficié des disqualifications de ses deux coéquipiers

Auteur du

meilleur temps en qualifications

à Budapest, Yvan Muller a décroché sa deuxième pole position consécutive, mais la première qu’il puisse réellement savourer puisque en France il avait bénéficié des disqualifications de ses deux coéquipiers.

En signant un chrono très rapide, le quadruple Champion du Monde a tout de même tremblé quelques instants puisque José-Maria Lopez a échoué à un souffle. De quoi reconnaitre qu’il est poussé à la limite cette année lors de chaque séance.

« C’est toujours compliqué de faire un tour rapide ici car c’est un circuit assez long avec beaucoup de virages », a expliqué Muller. « Au final, mon temps dans le premier secteur a fait la décision pour la pole position car mes coéquipiers étaient aussi rapides que moi dans le deuxième et le troisième. Ces nouveaux me donnent du fil à retordre à chaque sortie ! »

Passé à 34 millièmes de la pole, Lopez n’était pas spécialement déçu après avoir eu le sentiment d’avoir tout donné. « Je suis vraiment heureux car j’ai fait un très bon tour. Je me sentais à l’aise dans la voiture. Mon tour en Q3 était presque parfait. Je ne pense pas que j’aurais pu aller plus vite », a concédé le leader du Championnat du Monde.

Pour Sébastien Loeb, le week-end hongrois est un nouveau test important avec des caractéristiques très différentes des deux premières manches de la saison. Et pourtant, l’Alsacien est bien dans le rythme malgré une petite frayeur en Q2, où il a pris la cinquième place, la dernière pouvant lui assurer un passage en Q3.

« J’ai été régulier depuis le début du week-end. J’étais trois dixièmes plus lent qu’Yvan et José-Maria lors de la première séance libre, et je suis encore à trois dixièmes désormais », a-t-il constaté. « La Q2 était serrée et je me suis retrouvé cinquième à cause de Bennani, mais au final c’est passé. Pour la course, il n’y a pas beaucoup d’endroits pour dépasser ici, mais il faudra économiser les pneus et trouver un rythme confortable pour terminer en bonne forme. »

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WTCC
Pilotes Sébastien Loeb , Yvan Muller , José María López
Type d'article Actualités