WTCC - Muller critique la manœuvre de Lopez

Yvan Muller n’a pas apprécié la manœuvre de son équipier José Maria Lopez au départ de laCourse 2sur le Salzburgring, lors de laquelle le quadruple champion du monde a été contraint à l’abandon

Yvan Muller n’a pas apprécié la manœuvre de son équipier José Maria Lopez au départ de la

Course 2

sur le Salzburgring, lors de laquelle le quadruple champion du monde a été contraint à l’abandon.

Vainqueur de la [Course 1->] en Autriche, alors que ses équipiers de chez Citroën, José Maria Lopez et Sébastien Loeb se contentaient des 3e et 4e rangs, Yvan Muller avait réalisé une bonne affaire au championnat. Mais son abandon sur accrochage dès le départ de la course 2 le met désormais en difficulté dans l’optique de la course au titre, alors que Lopez s’imposait et augmentait son avance en tête du classement.

Le pilote alsacien n’a pas caché sa frustration et a critiqué la manœuvre de Lopez qui, d’après lui, l’a tassé dans l’herbe au départ, ce qui lui a fait perdre le contrôle de sa C-Elysée avant de se voir percuté par la Lada de James Thompson, puis d’aller taper le muret à l’intérieur.

« J’ai été tassé au départ par José. Et, comme je ne veux pas m’accrocher avec mon coéquipier, je suis allé dans l’herbe, a expliqué Yvan Muller à Autosport. Si il me dit qu’il ne m’a pas vu, c’est OK. La prochaine fois je ne le verrai pas non plus… »

« Je suis ensuite allé taper dans le mur car ma roue arrière droite était cassée, je ne pouvais rien faire. Ensuite nous avons réparé la voiture à temps, mais lorsque nous lui avons posé la question, le directeur de course nous a répondu que nous repartirions à un tour. C’est la raison pour laquelle nous n'avons pas pris le deuxième départ, même si je ne suis toujours pas d’accord. Je n’ai pas franchi la ligne, mais pas moins que les autres. C’était un drapeau rouge et un drapeau rouge, ce n’est pas la course. »

De son côté, Lopez se défend d’avoir poussé Yvan Muller dans l’herbe. « Je n’ai ressenti aucun contact avec Yvan au départ, a déclaré le pilote argentin, étant moi-même occupé à passer Tom Chilton qui avait pris un mauvais envol. Si Yvan a un problème, bien sûr que nous en discuterons. C’est un ami et je suis heureux de travailler avec lui… »

Au soir du Salzburgring, Lopez mêne largement les débats, comptant 41 points d'avance sur Muller, et 45 sur Sébastien Loeb, 4e et 7e en Autriche.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WTCC
Pilotes Sébastien Loeb , Yvan Muller , Tom Chilton , James Thompson , José María López
Type d'article Actualités