WTCC - Muller prend la deuxième place du championnat à Loeb

Poleman et vainqueur de la première course ce dimanche, Yvan Muller a démontré qu’il était toujours le grand patron du WTCC sur le Hungaroring

Poleman et vainqueur de la première course ce dimanche, Yvan Muller a démontré qu’il était toujours le grand patron du WTCC sur le Hungaroring. En prenant un maximum de points en Course 1 avant de contenir son équipier José-Maria Lopez par la suite, il a de nouveau réduit l’écart qui le sépare du leader du championnat.

« C’est un circuit où nous savons tous que c’est difficile de dépasser, donc prendre un bon départ était la clé pour la suite de la course », raconte le pilote Citroën. « Au début, j’ai attaqué fort pour créer un écart sur José-Maria [Lopez] et ensuite j’ai pu contrôler. J’étais très heureux de la voiture dans la première course et c’était important pour moi de marquer autant de points que possible ici et en France pour compenser le zéro pointé de la deuxième course de Marrakech. »

Muller quitte Budapest en ayant repris la deuxième place du championnat à Sébastien Loeb et pointe désormais à dix petites longueurs de Lopez.

Mais la surprise du week-end est venue de la

deuxième course

, avec l’étonnant succès de Giani Morbidelli. Auteur d’un départ canon, l’Italien a profité des caractéristiques du tracé hongrois pour éviter un retour des C-Elysée, et surtout pour contenir un Tiago Monteiro pourtant terriblement pressant quatorze tours durant. La meilleure vitesse de pointe de la Chevrolet Cruze l’y a bien aidé.

« Ma victoire a peut-être paru facile de l’extérieur, mais je peux vous dire que ça ne l’était pas », souligne l’ancien pilote de F1. « Après mes problèmes de freins lors des essais hier, je n’aurais jamais pensé être en mesure de gagner ici. Je m’attendais à voir les Citroën revenir dans mes rétroviseurs à un moment donné, mais ce ne fut pas le cas. »

« A la place, j’ai dû me battre durement avec Tiago [Monteiro] pendant 14 tours, mais heureusement j’ai fait une course presque parfaite et je n’ai pas commis d’erreur. Bien sûr, le fait que ce soit difficile de dépasser ici m’a aussi aidé. J’étais plus rapide dans certains virages et Tiago était un peu plus vite dans d’autres sections du circuit. »

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WTCC
Pilotes Sébastien Loeb , Tiago Monteiro , Yvan Muller , José María López
Type d'article Actualités